Comment éviter les tensions et faire en sorte que personne ne soit exclu du jeu démocratique?
Jeudi 19 mai 2022 - 17:57
Pr Banyaku Luape sur ACTUALITE.CD
Pr Banyaku Luape sur ACTUALITE.CD

Professeur Eugène Banyaku a publié une nouvelle étude. Elle porte sur les estimations démographique en 2022 en RDC et le mode de scrutin proportionnel à la plus forte moyenne. En quoi ces estimations démographiques sont-elles fiables? Comment expliquer vous le mode de scrutin proportionnel à la plus forte moyenne?

-Quels liens y’a t-il entre les données démographiques et le mode de scrutin?

-Concrètement, qu’est-ce que cette étude veut résoudre comme problèmes?

-Dans cette étude, que les mécanismes techniques de scrutins ne sont pas conformes aux réalités locales de regroupement socio-ethniques minoritaires. Comment?

-L’étude souligne également que les ratés dans l’organisation des élections depuis 1960 ont principalement trois causes: le déficit de représentation démocratique, la répartition de l’électorat et la qualité des élites dirigeantes?

-Dans ce document, il est dit que les frustrations, les tensions et finalement l’anomie politique des populations se cristallisent par le rejet du régime , plus par le fait de représentativité équilibrée que par la celui de performance des programmes.

-Suivant ce tableau, concrètement quelles solutions proposer sur le plan de la représentation démocratique, la répartition de l’électorat et la qualité des élites ?

-Dans cette étude, l’auteur privilégie la proportionnelle relative pour équilibrer les représentations de populations, selon le mérite de candidat au lieu de laisser jouer la seule variable déterminante de la démographie.

-Quelles recommandations à formuler aux députés sur cette question ce sera lesquelles? Et à la CENI?

Suivez le Pr. Banyaku Luape ici.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une