Breaking news

4e vague de Covid-19 en RDC : le pic a été atteint, il y a baisse des cas mais l'observance des gestes barrières et la vaccination vivement recommandés
Jeudi 13 janvier 2022 - 11:50
Dr Muyembe
Dr. Muyembe/Ph.ACTUALITE.CD

Le coordonnateur de la riposte contre le Covid-19, le Docteur Jean-Jacques Muyembe a fait le point mercredi 12 janvier, sur l'évolution de la pandémie en République Démocratique du Congo depuis l’avènement de la quatrième vague. Il a fait savoir que le variant Omicron est devenu le variant dominant en RDC, et il a noté aussi une simultanéité des cas à Kinshasa et dans les provinces. Ce qui n'était pas le cas lors des précédentes vagues connues au pays.

"Le variant Omicron devient le variant vraiment dominant. D'après les informations que j'ai reçues de Goma, le variant Omicron est déjà le variant dominant au Nord-Kivu. Au total depuis le début de cette vague, nous avons 21.113 cas dont 11227 notifiés pour la ville province de Kinshasa et 9860 par les autres provinces, donc ce qui fait que nous pouvons dire 53% des cas sont notifiés à Kinshasa et le reste par les provinces. C'est la première fois que nous voyons que l'épidémie progresse presque de façon simultanée entre Kinshasa et les provinces. Donc lors de la première vague c'était Kinshasa et quand le nombre de cas a commencé à diminuer à Kinshasa, on voyait une élévation de nombre des cas en provinces mais cette fois-ci c'est presque simultanée. Nous avons suivi et nous continuons à suivre les statistiques et le pic a été déjà atteint et maintenant nous voyons que le nombre des cas commence à fléchir progressivement et le pic a été très rapide causé par le variant Omicron", a expliqué Jean-Jacques Muyembe au cours de la conférence de presse.

Pour maintenir la baisse des cas, le virologue congolais a insisté sur l'observance scrupuleuse des gestes barrières pour éviter l'augmentation des cas Covid-19. Au-delà des gestes barrières, il a recommandé également le vaccin.

"Nous pensons que cela va être un exercice très important pour nous afin de continuer à observer les gestes barrières et continuer également la vaccination. Un relâchement dans ces deux domaines peut vraiment nous coûter cher et nous ne savons pas si à la fin de ce variant Omicron il y aura un autre variant qui va apparaître. Le port correct des masques est vraiment important et également se faire vacciner", a-t-il recommandé.

Le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda a annoncé officiellement le 13 décembre 2021, la circulation du variant Omicron de la pandémie à Covid-19, qui marque la quatrième vague de la maladie en RDC. Il a justifié cette situation par la circulation exponentielle du virus dans le pays. Cependant, malgré l'augmentation des cas, le taux de létalité reste stable et la prise en charge est assurée de manière efficace dans les centres de traitement Covid-19.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une