Breaking news

Procès Chebeya: VSV soutient la demande des parties civiles de faire comparaître toutes les personnes citées par Paul MWILAMBWE dont Joseph KABILA
Mercredi 8 décembre 2021 - 20:23
Illustration
L'ancien Président de la République, Joseph Kabila

L'ONG la Voix des Sans Voix (VSV) apporte son soutien à la demande des  parties  civiles à la Haute Cour militaire de faire comparaître toutes les personnes citées par le Major Paul MWILAMBWE dans sa déposition faite ce mercredi 8 novembre 2021 lors d'une audience du procès du meutre de Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana.

"La VSV soutient le collectif des avocats des parties civiles  qui ont demandé à la Haute Cour Militaire de faire comparaître toutes les personnes citées dont l’ancien Président Joseph KABILA, le Général PONDE alors Auditeur Général des FARDC, le  Bourgmestre de Limete, M. Douglas, M. KABEYA, Directeur de cabinet du Général  John NUMBI, Consul NUMBI de l’ANR,…" a déclaré la VSV.

Tout en félicitant les autorités congolaises et la justice militaire, la VSV espère qu’aucun effort ne sera ménagé pour que le Major MWILAMBWE soit toujours bien sécurisé au regard des ramifications importantes dont pourraient bénéficier le Général John NUMBI BANZA TAMBO et consorts au sein de services de sécurité.

En effet, Le policier Paul Mwilambwe, témoin important dans l’affaire sur le meurtre de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana, a comparu pour la première fois ce mercredi 7 décembre 2021 devant la Haute Cour miilitaire qui siège en forraine à la prison militaire de Ndolo. Il est rentré au pays dix ans après sa fuite. Dans sa déposition, Paul Mwilambwe a indiqué que Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana ont été tués à cause du rapport élaboré par la Voix des sans Voix (VSV) sur le massacre des adeptes du mouvement politico-religieux Bundu Dia Kongo en 2008 dans la province du Kongo Central, alors Bas-Congo.

Une opération de la police nationale congolaise diligentée dans cette partie du pays contre certaines personnes accusées de meurtre et d’orhestrer l’insécurité avait dégénéré provoquant environ 200 morts.

A lire aussi :

Auguy Mudiayi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une