Breaking news

Selon l’ambassadeur de la Chine au pays, la RDC est actuellement la première destination des investissements chinois en Afrique
Mercredi 4 août 2021 - 16:02
Zhu Jing
Zhu Jing, ambassadeur de la Chine en RDC/Ph.ACTUALITE.CD

L'Ambassadeur chinois en République Démocratique du Congo, Zhu jing, a tenu une conférence de presse ce mardi 3 août dans le cadre de l'évaluation semestrielle de la coopération sino-congolaise. Au cours de cet entretien avec la presse, le diplomate chinois a fait savoir que le coût d'investissement des entreprises chinoises en RDC est de 176 millions USD et c'est pourquoi, selon lui, il encourage les efforts des autorités dans l'amélioration du climat des affaires.

" Le coût d'investissement des entreprises chinoises en RDC est 176 millions USD d'où la RDC est devenue la première destination des investissements chinois en Afrique durant les six premiers mois de l'année 2021. Je crois que c'est un progrès remarquable. La coopération sino-congolaise est une coopération gagnant-gagnant. Quand on parle de revisiter le contrat minier avec la Chine, il y a les tendances de politisation, nous devrions être vigilant, la coopération sino-congolaise dans le secteur minier est un pilier pour notre partenariat stratégique. La RDC est un pays riche en ressources naturelles, mais si les minerais ne sont pas exploités ça ne coûte aucun dollars ", a déclaré Zhu Jing. 

Cependant, M. Jing insiste sur la stabilité du cadre juridique afin d’attirer d’autres investisseurs. 

“ Aucune coopération n'est parfaite, la coopération sino-congolaise mérite d'être améliorée constamment. Si les deux parties, après la consultation amicale, décident de modifier quelque chose, ou d'améliorer le partenariat, je crois que les entreprises chinoises seront ouvertes, c'est notre objectif final. Pour attirer tout investissement étranger il faut avoir un cadre juridique stable, pour avoir la crédibilité vis à vis des entrepreneurs ”.

La coopération sino-congolaise est effective dans plusieurs secteurs tels que les mines, les infrastructures  routières, la construction des stations de production d'énergie, dont le dernier est le lancement par Félix Tshisekedi, le 27 Juillet dernier, des travaux de construction de la centrale hydroélectrique de kinsuka à Kinshasa.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une