RDC : la SADC soutient le retrait « progressif et échelonné » de la MONUSCO
Les casques bleus de la brigade d'intervention à l'aéroport de Mavivi à Beni/Ph ACTUALITE.CD

La Troïka de l’Organe de coopération en matière de politique, de défense et de sécurité du Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) a assuré ce vendredi 27 novembre son soutien au processus de retrait « progressif et échelonné » de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation au Congo (MONUSCO).

« Le Sommet extraordinaire de la Troïka de l'Organe a assuré le soutien régional au développement et à la mise en œuvre de la Stratégie conjointe de retrait progressif et échelonné de la MONUSCO en République démocratique du Congo », dit le communiqué final du sommet extraordinaire tenu à Gaborone (Botswana) notamment sur le terrorisme en RDC et au Mozambique.

La mission de l’ONU en RDC a élaboré un plan stratégique de retrait qui a été signé en octobre à Kinshasa conjointement par la ministre des Affaires étrangères Marie Tumba Nzeza et le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies, David McLachlan-Karr. Ce plan devra être présenté avant la fin de cette année au Conseil de sécurité en perspective du renouvellement du mandat de la mission.

Mais en attendant, la SADC a validé au cours de son sommet de Gaborone, la proposition de l’ONU de réajuster la Brigade d’intervention déployée dans l’est de la RDC pour plus d’efficacité. Cette Brigade est négativement critiquée pour ses actions de terrain jugées mitigées. 

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une