Équateur-Ebola : grogne des agents de l'équipe de riposte à Mbandaka
Photos droits tiers

Quelques agents qui prestent dans l'équipe de riposte de lutte contre le virus Ebola à Mbandaka réclament le paiement de leurs primes depuis le début de l'épidémie qui sévit dans la province de l'Equateur.

Pour manifester leur colère, Ils ont barricadé l'avenue Lumumba et brûlé des pneus devant l'hôpital général de référence de Mbandaka. Une situation qui a créé une psychose au quartier Air Congo. 

Ls éléments de la  police nationale congolaise sont intervenus pour remettre de l'ordre.

" Trois manifestants sont arrêtés et seront transférés au parquet à cause du fait qu'ils ont profité de cette manifestation pour casser les pare-brises du véhicule de la police. C'est le groupe de 8 prestataires sur un total de 128 dont les cartes d'électeurs ont été jugées fausses par la banque de paie qui a intoxiqué la population à manifester", a dit à ACTUALITE.CD Alain Elodji, Ministre provincial de l'intérieur de l’Equateur.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 01 juin 2020, le cumul des cas est de 84, dont 80 confirmés et 4 probables. Au total, il y a eu 36 décès (32 confirmés et 4 probables) et 36 vainqueurs (personnes guéries ou survivants de la MVE).

Les 7 zones de santé touchées  sont Bikoro, Bolomba, Iboko, Mbandaka, Lotumbe, Wangata et Ingende.

Yannick MBOMBO, à Mbandaka

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une