RDC: La famille du juge Yanyi demande officiellement une autopsie
ACTUALITE.CD

On ne connait toujours pas les causes du décès mercredi du juge Raphaël Yanyi, qui présidait la chambre du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe, dans l’affaire de détournement des fonds du programme de 100 jours. Plusieurs questions se posent tant dans sa famille que dans l’opinion publique.

Les représentants de la famille ont été reçu par le Vice-ministre de la Justice, Bernard Takahishe Ngumbi ce jeudi.

« Nous avons parlé avec lui. Nous avons un problème qui ronge nos coeurs. Nous avons perdu le juge Yanyi. Comme nous ne pouvons nous rendre justice nous même. Nous sommes venus devant l’autorité compétente pour solliciter sa bonne volonté et son intervention pour qu’il y ait autopsie », a dit Constant Odiekila, un oncle du défunt et ancien conseiller administratif de Lambert Mende, alors ministre de la communication et des médias.

Au sein de la famille, des questions sont nombreuses. 

« Quelques heures avant sa mort, il travaillait et tout le monde le voyait. Je ne vais pas m’étendre là-dessus (…) Nous voulons l’autopsie pour savoir de quoi il est mort et ensuite nous pourront réagir. Pour le moment, nous ne pouvons rien », a t-il ajouté 

Constant Odwekila est satisfait de cette première rencontre avec le ministère: « Le vice-ministre nous a bien reçu et nous a répondu gentiment. Il nous a remercié pour notre calme ».

Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme exigent également que lumière soit faite sur ce décès. Le Syndicat autonome des magistrats du Congo (SYNAMAC) a aussi demandé qu’une autopsie soit effectuée.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une