Catégorie
Photo Droits tiers

Environ neuf personnes ont été blessées le week-end dernier aux villages de Mugogo, Ikoma et Lurhala, dans le territoire de Walungu. Incident occasionné par trois jours des manifestations pour dénoncer l'invalidation d’Amato Bayubasire, provisoirement proclamé élu par la CENI sur la liste de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC).

Depuis vendredi, les manifestants en colère ont bouclé la route Bukavu-Walungu en guise de protestation.

" A Mugogo, très tôt le matin du dimanche, les manifestants ont barricadé la route sur la place communément appelé "Tout bouge" et, vers 11 heures, la police, venue de Walungu, a tiré des balles réelles sur les manifestants où nous avons observé les blessés dont 5 à Ikoma et 4 à Mugogo", a fait savoir Chancard Mpiana Sauti ya Wengi, rapporteur fédéral adjoint de la jeunesse de l'UNC/Sud-Kivu.

Au sujet de son invalidation, Amato Bayubasire déclare n'avoir eu aucun contentieux à la Cour constitutionnelle. Il se dit surpris d'avoir été remplacé par Arôme Bigabwa, également élu sur la liste de l'UNC.

Justin Mwamba