Breaking news

Sud-Kivu : À Mumosho, Nyangezi et Kamanyola, Kamerhe dénonce Shadary "candidat de la continuité" et mobilise pour Tshisekedi

Vendredi 7 décembre 2018 - 14:33
Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi en plein meeting à Mumosho, au sud Kivu/Ph. Stanys Bujakera

Le président de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et celui de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC) poursuivent leur caravane électorale à destination d'Uvira, au Sud-Kivu. Le ticket Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe multiplie des meetings chemin faisant sur sa route avant d’atteindre Uvira.

À Mumosho, dans le territoire de Kabare, à Nyangezi et Kamanyola, dans le territoire de Walungu, Vital Kamerhe, directeur de campagne de Félix Tshisekedi, a dénoncé Ramazani Shadary candidat du pouvoir comme candidat de la poursuite de la "souffrance".

"Si vos voix sont confiées à Shadary, ça veut dire que les tueries doivent se poursuivre, la souffrance, les tracasseries... doivent également se poursuivre", a dit Vital Kamerhe à la foule.

Comme alternative, Vital Kamerhe présente à sa base Félix Tshisekedi, candidat unique de l'UDPS et de l'UNC, un candidat, dit-il, de la rupture.

“ Voici Félix Tshisekedi, le président de l'UDPS, qui peut changer cette situation. Votons tous le numéro 20 à la présidentielle et, nous, nous aurons la primature, les ministères de la Défense, des Finances, de la Justice... et nous allons mettre fin à l'impunité, aux tracasseries et aux tueries”, a ajouté le président de l’UNC.

Quelques habitants ont exprimé le souhait de voir ces deux leaders rencontrer leurs préoccupations dont la fin de l'insécurité et des tracasseries, une fois au pouvoir.

Dans son discours au meeting tenu jeudi à Bukavu, le couple Tshisekedi-Kamerhe a promis la gratuité de l’enseignement, des soins médicaux, l’amélioration des conditions de militaires, de mettre fin à l’impunité invitant les électeurs à la surveillance aux bureaux de vote.

Stanis Bujakera Tshiamala

 

Catégorie