Calendrier électoral en RDC : la société civile appelle la CENI à travailler pour transformer en défis les contraintes avancées
Vendredi 2 décembre 2022 - 15:55
Batiment de la CENI

Le président du panel des experts de la société civile en République Démocratique du Congo, Dieudonné Mushagalusha, a réagi à la publication du calendrier électoral publié le weekend dernier par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

A ACTUALITE.CD, M. Mushagalusha appelle la centrale électorale à travailler de façon à transformer en défis les contraintes soulevées notamment celles d’ordre logistique et même sécuritaire. 

« Les contraintes ne manquent jamais. Mais il faut seulement que tout se passe en termes de confiance pour notamment rassurer les uns et les autres. Les contraintes qui sont évoquées peuvent maintenant faire l'objet de lobbying et de réclamation. Il faut les transformer en défis pour que finalement les institutions politiques ou les partenaires politiques institutionnels s'activent notamment pour doter la CENI des moyens (…). Là, c’est au niveau du gouvernement sur le plan de décaissement et savoir le budget global de l'élection puisque jusqu’à présent, on n’en sait rien. On devrait déjà en faire un défi et éclairer l’opinion » a dit, à ACTUALITE.CD, Dieudonné Mushagalusha.

Et d’ajouter :

« On a appris que les avions seront loués et cela demandera un budget plus conséquent qu’avant. Le transport des matériels par avion coûte plus que par bateau (…). Au niveau des institutions, le président de la République, par rapport à la situation sécuritaire dans l'Est de notre pays, doit aussi s’y mettre parce que vous savez déjà qu'il y a certaines mauvaises langues qui pensent que ce qui se passe dans l'Est, c'est pour faire perdurer ou encore  reporter les élections. Cet élément n'est pas déjà en faveur de nos dirigeants. Donc les contraintes devraient être transformées en défis pour qu'on puisse donner plus de lumière et d'informations à l'opinion publique et aux parties prenantes au processus ».

Le président du panel des experts de la société civile en RDC se montre aussi sceptique quant au caractère « réaliste » de ce calendrier publié par la CENI. Il pointe notamment du doigt le chronogramme des opérations tel qu’indiqué dans ce calendrier.

« C'est un calendrier irréaliste. Je pense qu'on a publié ce calendrier tout simplement pour essayer de répondre à plusieurs préoccupations non seulement de parties prenantes mais aussi pour essayer d'apaiser (la population, ndlr). Mais c'est un calendrier irréaliste par rapport au cheminement logique, au chronogramme, au timing qu'il faut pour chaque opération électorale », a fait savoir M. Mushagalusha.

Rappelons que les élections présidentielle, législatives nationales et provinciales sont fixées au 20 décembre 2023.

Carly Vangu

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une