Tshisekedi face à la jeunesse : "Nous lui avons demandé de créer les écoles des métiers pour réduire le chômage" (Patrick Eshiba)
Mercredi 30 novembre 2022 - 08:33
Photo d'illustration
Patrick Eshiba

Félix Tshisekedi a eu une rencontre d'échanges avec la jeunesse congolaise dans sa diversité, le mercredi 30 novembre 2022, au palais du peuple.

La jeunesse congolaise a profité de cette rencontre pour dénoncer tous les maux qui rongent la société congolaise mais aussi soumettre les propositions pour le développement de la RDC.   Premier à prendre la parole lors du jeu des questions réponses et  s'adressant au président de la République,  Patrick Eshiba, président de la ligue des jeunes du CNC de Pius Muabilu a proposé la création des écoles des métiers pour dit-il réduire le taux de chômage  des jeunes, élevé à 80 %. 

Cette intervention a été suivie des applaudissements frénétiques de l'assistance. 

"Premièrement, les sentiments que j'ai sont ceux de joie, c'est pour la toute première fois que je vois la jeunesse dans sa diversité abandonner ce qui les opposent, s'unir pour lancer un même son de cloche à notre père de la nation. Et j'ai vu la jeunesse s'exprimer librement et le Chef de l'État comme père de la nation a donné des réponses qu'il fallait et il a vraiment rencontrer les besoins de la jeunesse", a dit Patrick Eshiba.

Et d'ajouter :

"Nous y avons aussi intervenus en proposant la création des écoles des métiers, avec cette gratuité de l'enseignement qui est déjà effective et avec une réussite totale, les jeunes auront une éducation de base, mais tout le monde n'a pas la possibilité d'aller à l'université et tous n'avons pas le même moyen pour affronter les universités de la République, voilà pourquoi nous avons proposer la création des écoles de métiers pour essayer d'occuper cette jeunesse qui se tourne vers la politique qui ressort comme un gagne pain".

Pour le Président de la ligue des jeunes du CNC de Pius Muabilu, "La jeunesse est la force du développement de notre pays, il faut donc  bien l'occuper, l'encadrer, l'informer, la responsabiliser".

Dans ses propos, Patrick Eshiba a insisté sur la politique mise en place par le Chef de l'État pour résoudre le problème de l'emploi des jeunes.

"Les réponses que nous avons reçues de la part du père de la nation ont été satisfaisantes, rien à commenter négativement. Nous lui faisons totalement confiance et croyons que tout ce qu'il nous a dit, il va le réaliser parce-que la bonne volonté s'est déjà manifestée en grande partie", a-t-il conclu.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une