Breaking news

Afrique-Merck : des premières dames ont pris part à la 9ème édition de la conférence "Luminaire Asie-Afrique" tenue à Dubaï
Mercredi 23 novembre 2022 - 15:52
Photo/ Droits tiers
Photo/ Droits tiers

Treize premières Dames africaines ont pris part du 15 au 16 novembre aux travaux de la 9ème édition de la conférence « Luminaire Afrique-Asie » couplés avec le 5ème anniversaire de la fondation Merck à Dubaï (Emirats Arabes Unis). Ces assises ont été ouvertes par Dr. Rasha Kelej, en présence du Président du Conseil d’Administration Dr. Franck Stangenberg-Haverkamp.

L’objectif de cette 9ème édition a été de relever les défis liés aux secteurs de la santé et de l’éducation, de débattre les problématiques sur l’autonomisation des filles et femmes, et de sensibiliser les communautés sur les maladies telles que l’infertilité, le diabète et l’hypertension.

La sénatrice Egyptienne, Dr. Rasha Kelej, a rappelé que la dernière rencontre avec les Premières Dames au Ghana avant la pandémie de COVID-19 a été un succès, elle a saisi cette opportunité pour remercie tous les participants.

« A cette date, la Fondation Merck, a octroyé l'impact de l'octroi de 1470 bourses à des médecins de 50 pays dans 32 spécialités critiques et mal desservies telles que ; Oncologie, Diabète, Prévention cardiovasculaire, Endocrinologie, Fertilité, Embryologie, Soins génésiques, Soins respiratoires, Soins aigus et intensifs, Soins néonataux », a-t-elle ajouté.

Le Président du Conseil d’Administration, Dr. Franck Stangenberg Haverkamp, a pour sa part, indiqué qu’après toutes ces années, les Premières Dames ont pleinement assumé leurs rôles, car, leur engagement a favorisé d’énormes avancées au niveau de plusieurs pays en Afrique.

Plus de 10 000 participants, dont des prestataires de soins de santé, des décideurs politiques, des chercheurs, des universitaires et des représentants des médias de 70 pays anglophones, francophones, hispanophones et lusophones, ont assisté au Luminary via un modèle hybride sur site et en ligne pour bénéficier de sessions scientifiques et sociales pour aborder les problèmes sociaux et faire progresser la capacité de soins de santé dans 32 spécialités médicales critiques et mal desservies.

Parmi les Premières Dames Ambassadrices, il y a eu Neo Jane Masisi (de la République du Botswana), Angeline Ndayishimiye (de la République du Burundi, Denise Nyakeru Tshisekedi ( de la République Démocratique du Congo), Fatoumatta Bah-Barrow ( de la République de Gambie), Rebecca Akufo-Addo (de la République du Ghana), Clar Marie Weah ( de la République du Libéria), Monica Chakwera (de la République du Malawi),  Isaura Ferrão Nyusi (de la République du Mozambique), Monica Geingos (de la République de Namibie), Fatima Maada Bio (de la République de Sierra Leone), Mutinta Hichilema ( de la République de Zambie), Ana Dias Lourenço (de la République d'Angola), Brigitte Touadera (de la République Centraficaine ).

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une