RDC : Le ministère des Ressources hydrauliques lance la note de plaidoyer sur l'énergie portée par la CORAP
Mercredi 11 mai 2022 - 23:34
Illustration
Photo d'illustration

Le ministère des ressources hydrauliques et Électricité, a lancé ce mercredi 11 mai 2022 la  note de plaidoyer de la société sur l'énergie en RDC, porté par la Coalition des Organisations de la Société Civile pour le Suivi des Réformes et de l’Actions Publiques (CORAP). 

Selon Valentin Ikwa Monya, représentant du ministre des Ressources hydrauliques et Électricité, cette note de plaidoyer de la société civile sera intégrée dans les résolutions de " la politique nationale de l'énergie en RDC ".

" La cérémonie de lancement de la note de plaidoyer de la société civile sur la politique nationale de l'énergie est l'aboutissement d'un travail, qui a permis aussi prise en compte de l'arrière pays dans ce domaine . Cette note tombe à point nommé, car elle pourra être intégrée dans les grandes lignes des résolutions qui seront définitivement arrêtées dans un proche avenir, quand on aura endossé la politique nationale de l'énergie en RDC. Cet outil de travail permettra à ce que toutes les formes d'énergie puissent être valorisées selon les spécificités propres à chaque région. Nous appelons la société civile d'assurer le plaidoyer, de rappeler au gouvernement de sa mission de toujours à répondre à l'amélioration de la qualité de la vie des populations. Sur cette note nous déclarons ouverte cérémonie de lancement de la note plaidoyer de la société civile sur l'énergie en RDC" a dit Valentin Ikwa Monya, représentant du ministre des Ressources hydrauliques et Électricité.

De son côté, le secrétaire exécutif de la CORAP  Emmanuel MUSUYU explique que cette note de plaidoyer permettra à la RDC de se doter d'une bonne politique de l'énergie. Il a également remercier le ministère sectoriel et son secrétariat pour leur appui à cette initiative de la société civile.

"Nous sommes en train de travailler pour pousser le plaidoyer de la société civile par rapport à l'avenir énergétique du pays. Cet avenir énergétique concerne beaucoup d'aspects, et ici de façon particulière, nous avons estimé que la politique énergétique que nous voulons doit être améliorée pour que le secteur de l'énergie puisse être développé avec les assurances sur les autres secteurs ou domaines de la vie que nous connaissons. Ici nous sommes déjà très honorés parce que  cette démarche est appuyée par le ministère de l'énergie. Je m'en vais remercier le conseiller du ministre, représentant du ministre pour encourager cette démarche. Je remercie le secrétaire général qui participe au lancement du processus du consultations que la société civile avait organisé. Nous  vous invitons à soutenir la société civile dans cette démarche parce qu'elle vise l'accès à l'énergie pour tous", a déclaré le secrétaire exécutif de la CORAP  Emmanuel MUSUYU.

La RDC regorge de potentialités énergétiques abondantes sur son territoire mais paradoxalement seulement 9% de sa population a accès à l'électricité. Le 12 structures de la société civile réunis au sein de CORAP ont défini quelques exigences qui mettent leurs priorités pour l'énergie en RDC.  Il s'agit notamment de mettre en place une politique sociale et économique à travers les financements d'initiative d'électrification rurale, privilégier les énergies renouvelables à faible coût etc.

Ivan Kasongo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une