Breaking news

Viols collectifs des femmes à la prison de la Kasapa : le TGI de Lubumbashi condamne dix prévenus à 15 ans de servitude pénale 
Mercredi 19 janvier 2022 - 16:05
Photo d'illustration d'une femme violée
Photo d'illustration d'une femme violée

Le Tribunal de Grande Instance de Lubumbashi a rendu son jugement  ce mercredi 19 janvier sur  l'affaire des viols collectifs des femmes à la prison de la Kasapa.  Les 10 prévenus ont été condamnés à une peine de 15 ans de servitude pénale avec paiement d'une amende de 800.000 FC.

" ... S'agissant des intérêts civils, le Tribunal de Grande Instance de Lubumbashi a condamné les  prévenus à 5 000 dollars chacun pour paiement des dommages et intérêts ", dit le TGI dans son jugement.

Ces prévenus, 10 au total, étaient poursuivis pour trois infractions : incendie volontaire, viols   et aussi l'infraction de tentative d'évasion.

 Pour les avocats  des plaignantes, la RDC devait être mise en cause, c'est-à-dire être cité  comme civilement responsable dans toutes les émeutes survenues à la prison de la Kasapa et ayant conduit aux viols collectifs de ces femmes.

" Je ne suis pas satisfaite du verdict. Lorsque nous avons présenté nos moyens de défense, nous avons voulu que la RDC soit tenue civilement responsable. Ces émeutes se sont passées en prison. Quand quelqu'un est détenu, il a droit à la vie, il a droit à la sécurité et si quelque chose lui arrive, c'est la RDC qui doit être tenue civilement responsable et à ce niveau, le tribunal n'a pas été de notre côté",  a réagit Me Christelle Tshiamala, l'un des avocats des plaignantes victimes des viols à la prison de la Kasapa à Lubumbashi.

A ces jours, explique Maître Christelle Tshiamala, ces femmes  sont au nombre de 14 en prison, alors qu'en 2020, année du déroulement des viols collectifs en prison, elles étaient 56. Certaines ont déjà purgé leurs peines et obtenu leur liberté.

Contexte

56 femmes, à ces jours 14 en prison, avaient été victimes des viols collectifs de la part d'autres détenus au mois de septembre 2020 lors d'une tentative d'évasion à la prison de la Kasapa située dans la ville de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga. 

José MUKENDI

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une