No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.
Caricature : méfiance, complexe et influence lors de l’opération policière de contrôle des véhicules sans plaques minéralogiques et ceux utilisant illégalement le gyrophare
Caricature de ACTUALITE.CD par Kash

La police nationale congolaise (PNC) a débuté le lundi 1er novembre dernier à Kinshasa, l’opération de contrôle des véhicules qui roulent sans plaques d’immatriculation, ceux qui portent des plaques voilées et/ou avec gyrophare ou encore ceux qui empruntent la voie publique dans le sens contraire.

L’opération se déroule sur toutes les grandes artères de la capitale. Elle est supervisée entre autres, par le chef de la police à Kinshasa, le commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo.

Mais cette opération connaît souvent le trafic d’influence, la méfiance ou encore le complexe de la part des hauts gradés de l’armée qui ne sont pas prêts à se plier aux exigences de la police.

Tous les véhicules litigieux sont amenés à la fourrière au commissariat provincial de la police de Kinshasa. La contravention est sanctionnée par le paiement d’une amende de 500 000 FC (250 USD) à verser sur un compte à la banque.  

 

 

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une