Breaking news

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.
CENI : les députés FCC attendent la réaction du peuple
Caricature de ACTUALITE.CD par Kash

L’entérinement des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) samedi dernier par l’Assemblée nationale a « énervé » les députés du Front commun pour le Congo (FCC) qui d’ailleurs avaient quitté la l’hémicycle pour exprimer leur colère.

Ils ont appelé le Chef de l’Etat à ne pas investir les membres désignés et entérinés dans un processus entaché de tricherie. Ils ont rappelé à Félix Tshisekedi qu’il avait rejeté en juillet 2020 la candidature de Ronsard Malonda entériné comme président de la CENI au cours d’un processus sans consensus décrié une fois de plus par l’Eglise catholique et l’Eglise du Christ au Congo (ECC). Les députés FCC ont, pour ce faire, appelé le peuple à se prendre en charge.

« Aujourd'hui nous prenons l'opinion tant nationale qu'internationale à témoin. Le Président de la République sera mis devant ses responsabilités. Nous attendons la même lettre de refus d'investiture surtout que ça s'est passé dans un contexte chaotique (…) tout ce scénario que nous venons de vivre s'est passé au moment où la commission dite paritaire était logée à l'hôtel du Fleuve avec les six confessions religieuses qui ont les candidats qui viennent d'être désignés. Nous invitons le peuple congolais à se prendre en charge car si c'est dans ce climat que se dérouleront les élections de 2023, nous allons mettre une croix », avait indiqué Félix Kabange qui a aussi dénoncé « la concussion, la corruption, les intimidations, la pression » qui ont émaillé ce processus.

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une