Lundi 19 avril 2021 - 09:31

Breaking news

Sud-Kivu : le président de l’Assemblée provinciale accusé de bloquer une pétition visant le gouverneur Théo Kasi
Siège de l'Assemblée provinciale du Sud-Kivu/Ph ACTUALITE.CD

L’Assemblée provinciale du Sud-Kivu n’avait pas siégé la semaine dernière pour examiner et adopter le rapport de sa gestion ainsi que la révision de son règlement d'ordre intérieur. Cette plénière était reportée ultérieurement à la suite d’une tension entre les députés provinciaux qui restent divisés au sujet d’une pétition initiée contre le gouverneur Théo Kasi.

Les signataires de la pétition accusent le président de l’Assemblée provinciale de bloquer leur initiative.

« Nous avons constaté que depuis la date du dépôt au cabinet du président de l'Assemblée provinciale, cette motion a été transmise à l'autorité provinciale le 6 avril 2021, donc en principe le gouverneur devrait venir ici pour en répondre dans les 48h. La première chose que nous avons constatée est que le président de l'Assemblée de l'assemblée a déposé cette motion sans y joindre l'invitation du gouverneur de province. Nous avons attendu croyant à une bonne foi malheureusement nous sommes en train de constater qu'il se trame un complot contre la population du Sud-Kivu », avait fait savoir le député Georges Musongela.

Huit (8) députés ont initié une pétition contre le gouverneur Théo Kasi à cause notamment de la mauvaise gestion de la province et de l'incapacité de juguler l'insécurité.

« Nous avons relevé pour l'année 2020, 1377 cas d'insécurité dont 328 tueries, 433 maisons attaquées, 118 véhicules braqués, 407 cas d'enlèvement et 91 cas de justice populaire. Pour l'année 2021, de janvier au 28 février, la province a déjà enregistré 219 cas d'insécurité dont 59 cas de tueries, 91 maisons attaquées, 19 véhicules braqués, 33 cas d'enlèvement et 18 cas de justice populaire (…) les finances qui sont très mal gérées. Et à ce jour nous sommes en train de constater malheureusement qu'il se trame une complicité qui veut sacrifier la province du Sud-Kivu et sa population », ajoute Georges Musongela.

Il accuse le président de l'Assemblée provinciale d’agir en complicité avec le gouverneur.

Lire aussi : Bukavu : la police disperse à coups de gaz lacrymogène un meeting des députés provinciaux

Justin Mwamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une