RDC : les cadres de l’UNC de Vital Kamerhe « rassurés » après échange avec le Premier ministre
L délégation de l'UNC après échange avec le Premier ministre/Ph ACTUALITE.CD

La délégation de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC) conduite par son secrétaire général ad intérim Aimé Boji a été reçue ce mardi 23 février 2021 par le Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge dans le cadre des consultations pour la formation prochaine du gouvernement de l'Union Sacrée de la nation.

« Nous venons de le rencontrer (Premier Ministre, ndlr) sur son invitation pour la question de la formation du gouvernement qui pourra gouverner le pays dans les mois et années à venir. Je peux vous dire que l'entretien s'est passé dans un climat serein, on a élaboré nombre de questions pertinentes par rapport à ce sujet et je peux vous dire que nous sommes sortis de cette réunion rassurés par un Premier Ministre qui a des idées très claires sur son programme de gouvernement parce qu'on en a parlé un peu mais aussi sur la manière dont il va composer ce gouvernement qui va diriger ce pays à partir de très bientôt », a déclaré Aimé BoJi à l'issue de l'audience avec Sama Lukonde.

L'Union pour la Nation Congolaise a évoqué son alliance avec l’UDPS pour garder « l'histoire du parcours politique du Président de la République ».

« Nous avons évoqué des questions liées non seulement à l'UNC mais comme vous le savez nous faisons partie de la coalition CACH (Cap pour le changement) qui a accompagné le Chef de l'État Félix Tshisekedi pendant la campagne jusqu'à la victoire et donc nous avons placé nos échanges avec le Premier Ministre dans ce contexte-là parce que nous estimons qu'il est important de garder à l'esprit l'histoire du parcours politique du Président de la République », a-t-il conclu.

Lors des élections de décembre 2018, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) menée par Félix Tshisekedi et l'Union pour la Nation Congolaise de Vital Kamerhe avait mis en place la coalition « Cap pour le changement » après le retrait de leurs signatures de l’accord de Genève qui avait abouti à la candidature commune de Martin Fayulu. Les deux parties avaient signé un accord qui soutenait la candidature de Félix Tshisekedi à la Présidence de la République. L’accord prévoyait que Vital Kamerhe serait Premier ministre. Mais ces calculs ont été modifiés après l’arrivée du Cap pour le changement au pouvoir. Devenu Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe a été cité dans le détournement des deniers publics. Condamné à 20 ans de travaux forcés en premier degré, Kamerhe qui est actuellement en appel, s’est vu remplacé au poste de Directeur de cabinet du Président de la République.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une