Breaking news

RDC : l’IGF promet d’enquêter sur l’arrêt des travaux de parachèvement du stade Lumumba de Matadi et de la construction du stade Kasa-Vubu de Boma
Samedi 20 février 2021 - 15:26
Photo d'illustration/droits tiers

L’Inspection Générale des Finances (IGF) promet d’initier une enquête au sujet des travaux de parachèvement du stade Lumumba de Matadi et de la construction du stade Kasa-Vubu de Boma. C’est suite aux accusations soulevées dans la lettre des notables de la province du Kongo Central demandant à l’IGF, en date du 16 novembre 2020, d’initier une enquête à ce sujet afin de retrouver ce qui a freiné l’évolution de ses travaux.

La Cohésion provinciale des notables du Kongo Central, une organisation citoyenne, accuse le gouverneur Atou Matubuana d’avoir détourné l’argent destiné à la réalisation de ces travaux.

« En effet, en date du 22 mars 2018, le feu gouverneur Jacques Mbadu Situ a sollicité et obtenu auprès de l’assemblée provinciale du Kongo Central l’autorisation d’un prêt de 2.500.000 USD pour terminer la construction du stade Lumumba à Matadi. Le chèque de ce montant a été remis en public entre les mains de Monsieur Atou Matubuana Nkuluki alors vice-gouverneur, qui a été chargé avec le ministre des infrastructures de l’époque de suivre l’exécution de ces travaux mais hélas ! Quelques semaines après le feu gouverneur est mort, force est de constater que rien n’a été fait jusqu’à ce jour », renseigne la lettre adressée à l'IGF par le porte-parole de la Cohésion Provinciale des Notables issus de 366 groupements du Kongo Central, Jeseph Mabanga Phuati. 

Ces notables du Kongo Central déploraient dans leur lettre adressée à l’IGF, le fait que l’entrepreneur chargé du stade de Boma avait déjà touché son acompte, les outils pour exécuter ces travaux ont été achetés, malgré cela les travaux n’ont pas été réalisés.

« Il nous revient des sources bien informées que le feu Jacques Mbadu Situ avait mis aussi à la disposition de l’entreprise qui devait finaliser les travaux, sept containers de 40 pieds contenant la pelouse synthétique et 25.000 chaises du stade Lumumba/Matadi ainsi que celui de Kasa-Vubu de Boma. Il est aussi à préciser que l’entrepreneur chargé du stade de Boma avait aussi reçu un acompte à son temps. Et Monsieur Atou Matubuana Nkuluku aurait aussi réceptionné six autres containers de 40 pieds après la mort de son défunt titulaire ».

Selon cette organisation citoyenne, Atou Matubuana aurait sollicité un autre prêt de 6 300 000 USD (six millions trois-cent mille USD) pour les mêmes travaux qui étaient censé déjà être fait. Comme si cela ne suffisait pas, ajoutent-ils, il aurait encore sollicité plus de 9 000 000 USD pour le même objet sans appel d’offre apparemment en se référant à la lettre de son ministre provincial des infrastructures.

Ayant été saisi de ce dossier, l’Inspecteur Général des Finances, Jules Alingete, a promis de braquer les projecteurs sur cette affaire.

« Je vous rassure que les préoccupations soulevées dans votre précitée seront prises en compte dans les prochaines interventions de l’Inspection Générale des Finances dans la province du Kongo Central », a promis le patron de l'IGF. 

Image retirée.

Jordan MAYENIKIN

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une