No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.
RDC-Caricature: apprentissage de l’opposition?
Les caricatures de ACTUALITE.CD sont réalisées par Kash.

Du côté du FCC, la position est restée la même: la motion de censure ne peut être traitée sous la présidence du bureau d’âge " aux termes de la Constitution, du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale et des Arrêts de la Cour Constitutionnelle sur le Bureau d’âge ». 

Pour le camp Kabila, l'examen de toute autre matière sous la présidence de Mboso N’Kodia (autre que l’examen de la pétition contre le Questeur Adjoint et l’élection des membres du Bureau définitif) constitue « une violation flagrante des textes précités, violations que le FCC ne peut aucunement cautionner ».

Les députés FCC ont vidé la salle de plénière mardi à ce propos.

« Nous nous disons que nous ne pouvons absolument pas cautionner une telle violation de la constitution. Ils vont faire le forcing, et ce forcing là, ce n'est pas parce que tout le monde pêche, ce n'est pas parce que tout le monde corrompt que la corruption, le péché, le mal deviennent une vertu. Voilà pourquoi nous nous ne pouvons pas nous inscrire dans ce schéma, nous sortons pour que la République, la population congolaise sache que ce qui est en train d'être fait dans la salle est une violation de la constitution et nous nous ne sommes pas partant. Nous nous sommes dit, toutes les décisions ne nous engageront pas », a déclaré le député Didi Manara (PPRD).

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une