RDC : Gabriel Kyungu conditionne la réconciliation entre Kabila et Katumbi par la réunification du Katanga
Antoine Gabriel Kyungu, Président National de l'Union des Nationalistes et fédéralistes du Congo, UNAFEC. Ph/Actualite.cd

En conférence de presse, ce vendredi 31 juillet, Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza a évoqué plusieurs questions d'actualité dont l'idée de réconciliation entre les leaders de la région du Katanga prônée par plusieurs personnalités politiques de cette région. Parmi les notables qui ont évoqué la question, Jean Claude Kazembe Musonda, gouverneur honoraire du Haut-Katanga qui a appelé dernièrement à la réconciliation entre Joseph Kabila et Moïse Katumbi Chapwe sous l'égide de Kyungu wa Kumwanza. Pour le Président National de l'Union des Nationalistes et fédéralistes du Congo, UNAFEC, cette réconciliation ne peut-être possible qu'avec la réunification du Katanga.

"Nous devons nous réconcilier seulement à la grand-place Moïse Tshombe, à la poste. Prôner la réconciliation du Katanga revient à l'idée de réunification du Katanga.  Que le Katanga redevienne un et indivisible, qu'on revive l'identité Katangaise. Si ces notables du FCC qui prônent la réconciliation sont  sérieux, ils devaient organiser des marches pour réclamer rien que la réunification du Katanga" a dit ce vendredi, Antoine Gabriel Kyungu, dans sa conférence de presse.

Plusieurs Notables de la région du Katanga prônent depuis quelques semaines l'idée de réconciliation entre Katumbi et Kabila, après des divergences de vues intervenues quelques mois avant les dernières élections Présidentielles. Moïse Katumbi avait même été contraint à l'exil avant de rentrer au pays avec l'avènement du nouveau régime de Tshisekedi.

José Mukendi, à Lubumbashi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une