Breaking news

Pourquoi Mike Pompeo ne s’est pas rendu en RDC, la réponse de Mike Hammer 

Jeudi 13 février 2020 - 10:37
Catégorie
ACTUALITE.CD

Mike Hammer, ambassadeur américain en poste à Kinshasa, s’est exprimé sur le voyage avorté de Michael Richard Pompeo, dit Mike Pompeo, secrétaire d’Etat des USA, en RDC. Pour rappel, c’est Félix Tshisekedi qui avait annoncé l’arrivée au mois de février de la personnalité politique américaine. Pour lui, c’était acté. 

« Quand j’ai demandé aux américains si la RDC est sur la liste, ils m’ont dit: Vous êtes parmi les trois pays qui présentent l’espoir de développement », avait déclaré le président Congolais devant la diaspora congolaise de Londres.

Répondant à une question d’ACTUALITE.CD, Mike Hammer ne s’est pas montré très explicite sur cette question.

« Les annonces des voyages du secrétaire d’ Etat sont toujours faites aux USA. On doit comprendre que dans notre partenariat privilégié, nous avons de constants engagements, même quand le président a voyagé en avril l’année dernière pour lancer ce partenariat. C’est la 3e fois que l’envoyé spécial des USA arrive ici. Nous avons d’autres visites. Cela suffit qu’on continuera a avoir des engagements », a t-il dit au sortir d’un échange mercredi avec le Chef de l’Etat congolais. 

Il a aussi expliqué le contexte de la visite de Mike Pompeo en Angola.

« L’annonce de la visite du secrétaire d’Etat en Angola, c’est important pour combattre la corruption en Angola. En RDC, nous travaillons avec le président Tshisekedi, son équipe et son gouvernement pour combattre la corruption. Nous avons une réunion avec le ministre des finances. On a offert un appui technique qui peut aider à lutter contre la corruption et les crimes financiers. Nous avons également eu également une autre réunion avec le Premier ministre », a t-il ajouté. 

Pour les Etats-unis, la lutte contre la corruption est un élément important dans leur rapprochement avec le nouveau pouvoir: « Les USA sont impliqués dans cet effort de soutenir la vision du Président pour que le changement que le peuple espère. Ce MoU entre deux ministères importants et General Electric montre nos efforts pour promouvoir les investissements américains. Demain, on va d’autres entreprises. Mais pour ça, la lutte contre la corruption, mettre fin à l’impunité et à l’insécurité. Le travail commence et on aura plus de visites de part et d’autre ».

Lire aussi: Est de la RDC: la présence des généraux sous sanctions empêche une plus grande implication des USA 

Vidéo