Breaking news

Meurtre d’un écolier à Goma : « trois marginaux ont tenté de ravir l’arme aux policiers et déclenchant en même temps le tir qui a atteint la victime » (Police)

Mercredi 11 décembre 2019 - 09:43
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

La Police nationale Congolaise (PNC) s’est exprimée sur le meurtre d’un écolier par balle d’un policier mardi 10 décembre 2019 lors d’une manifestation des habitants de quelques quartiers de Goma à cause de l’insécurité grandissante, marquée par des visites nocturnes des bandits armés dans les ménages.

La PNC explique que l’incident a eu lieu quand des manifestants ont tenté de ravir une arme à un policier.

« C’est avec beaucoup de regret que la police nationale congolaise déplore le comportement de certains manifestants qui se sont pris à la police et qui continuent à se donner à la destruction méchante de ses infrastructures, au jet des pierres et aux barricades sur certains axes principaux au nord de la ville. Il sied de préciser que l’incident meurtrier est survenu au poste de commissariat de la police de Mabanga où la population s’était rendue pour manifester son indignation contre l’insécurité vécue la nuit dans leur quartier. Profitant de cette présence, trois marginaux ont tenté de ravir l’arme aux policiers et déclenchant en même temps le tir qui a atteint la victime », a déclaré le Colonel Van Kasongo, commissaire provincial adjoint de la police au Nord-Kivu.

L’officier confirme l’interpellation de trois policiers présumés auteur et complices du meurtre. Le procès en flagrance a été ouvert en leur charge le même mardi. L’audience va se poursuivre ce mercredi.

L’écolier Théophile Bahogwere (13 ans) était régulièrement inscrit en 8ème à l'Institut Saint Marc. Son corps se trouve à la morgue de l’hôpital provincial du Nord-Kivu.

Yvonne Kapinga

 

 

 

 

 

Vidéo