Mardi 19 novembre 2019 - 13:43

Breaking news

RDC : voici l'économie du projet de loi de finances de 10 milliards USD de l'exercice 2020
Photo droits tiers

Présentant l’économie du projet de loi de finances pour l’exercice 2020 ce lundi 18 novembre en séance  plénière, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a dévoilé l’allocation de son budget chiffré à 10 Milliards USD. Il dit  avoir réparti les fonds en tenant compte de ses 15 piliers annoncés lors de la présentation du programme de gouvernement.

  • Pacification du pays et promotion de la réconciliation, de la cohésion et de l’unité nationale : 1.211,6 milliards de FC représentant 7,77% des dépenses du budget général ;
  • Renforcement de l’autorité de l’Etat, promotion de l’Etat de droit et de la démocratie : 1.748,4 milliards de FC représentant 11,22% des dépenses du budget général;
  • Redynamisation de la diplomatie du pays et réhabilitation de son image de marque : 350,7  milliards de FC représentant 2,25% des dépenses du budget général ;
  • Lutte contre la corruption et les crimes économiques : 230,1  milliards de FC représentant 1,48% des dépenses du budget général ;
  • Amélioration de la gouvernance dans la gestion des ressources naturelles, des entreprises du portefeuille et des finances de l’Etat : 2.300,9 milliards de FC représentant 14,76% des dépenses du budget général ;
  • Amélioration du climat des affaires et promotion de l’entrepreneuriat et de la classe moyenne : 642,8 milliards de FC soit 4,12 % des dépenses du budget général;
  • Diversification de l’économie et création des conditions d’une croissance inclusive : 641,3 milliards de FC soit 4,12% des dépenses du budget général ;
  • Modernisation des infrastructures de base et aménagement du territoire national : 2.229,8 milliards de FC soit 14,31%  des dépenses du budget général ;
  • Promotion et développement des technologies de l’information et de la communication : 1.165,2 milliards de FC équivalent de 7,48% des dépenses du budget général ;
  • Lutte contre le changement climatique et création des conditions d’un développement durable : 590,3 milliards de FC soit 3,79% des dépenses du budget général;
  • Amélioration des conditions sociales (éducation, santé) : 3.664,7 milliards de FC représentant 23,51% des dépenses du budget général ;
  • Développement du secteur de l’eau et de l’électricité : 612,5 milliards de FC représentant 3,93% des dépenses du budget général ;
  • Lutte contre la pauvreté et la marginalisation sociale : 12,1 milliards de FC;
  • Autonomisation de la femme et promotion de la jeunesse : 98,7 milliards de FC;
  • Promotion de la culture, des arts, des sports et des centres de loisirs : 85,8 milliards de FC.

L’accent est mis sur les dépenses sociales situées à 30,1% du budget général dont 21,8% pour l’éducation, 5,9% pour la santé et 2,4% pour la protection sociale. La part de la gratuité scolaire dans le budget général s’élève à 11,3%, a indiqué le Premier ministre. Un effort est consenti pour prendre en charge l’enveloppe totale de la rémunération des enseignants au cours de l’exercice 2020, le fonctionnement des écoles et des bureaux gestionnaires, la construction et la réhabilitation des infrastructures scolaires, l’acquisition des kits scolaires et des matériels didactiques ainsi que la mise en place des cantines scolaires.

Le projet de loi de finances 2020 a été  soumis au débat général lors de la plénière de ce lundi. 48 heures ont été accordées au Premier ministre pour répondre aux préoccupations des élus.  

Berith Yakitenge 

 

 

 

 
 
No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

 
 

A la une