Catégorie
Actualité

Devant la diaspora congolaise réunie à Paris lundi 11 novembre, Félix Tshisekedi a annoncé le début prochain des travaux de construction du port en eaux profondes de Banana et le lancement imminent des travaux du pont route-rail Brazzaville Kinshasa. 

« Nous allons très bientôt signer le contrat pour la constuction du port en eaux profondes de Banana. Les discussions sont très avancées, les partenaires sont-là. Et nous allons avancer avec eux », a t-il déclaré avant d’ajouter: « Toujours dans le cadre de l’intégration régionale, nous allons aussi très bientôt jeter les bases de la construction du pont-route-rail entre Brazzaville et Kinshasa. Le rail qui va passer dessus va aller jusqu’au port d’Ilebo. Avec le rail qui fait Matadi Kinshasa, nous pouvons relier Banana au centre de la RDC ».

Il n’a avancé aucune date. On sait cependant qu’Élysée Munembwe, vice-Premier ministre et ministre du Plan, avait présenté le 8 novembre au au gouvernement le dossier de processus de structuration du projet de construction du pont route-rail entre les villes de Kinshasa et Brazzaville.

Le Conseil des ministres avait insisté sur l’exigence de préserver les intérêts économiques de la RDC par la mise en œuvre préalable de la construction du port en eaux profondes de Banana et ses voies de dessertes routières et ferroviaires sur Matadi, Dans la province du Kongo Central. Parmi ces préalables, il y a aussi la réhabilitation de la ligne ferroviaire Matadi-Kinshasa, la modernisation du port de Matadi et la construction du chemin de fer Kinshasa-Ilebo. C’est dans ce cadre qu’il a été annoncé l’asphaltage de la route Boma-Banana dont l’inauguration est prévue au mois de février 2020.

Les travaux de construction du pont-route-rail Brazzaville-Kinshasa devront débuter en août 2020.

« J’avais privilégier le côté infrastructure. Aujourd’hui, je peux dire avec grande satisfaction que le congolais peut quitter de Moanda à Tshikapa par la route. Nous n’allons pas nous arrêter là. Nous allons continuer avec cet axe qui va aller jusqu’à Kananga. De Kananga à Mbujimayi, de Mbujimayi à Mweneditu et de Mweneditu à Lubumbashi, de Lubumbashi à Kasumbalesa. Et de Kasumbalesa en Afrique du Sud.  Nous allons réussir aujourd’hui de passer de l’Afrique de l’Ouest à l’Afrique de l’Est et à favoriser l’intégration régionale dont le Congo a tant besoin », a ajouté Félix Tshisekedi au cours de son meeting.

Will-Claes N’lemvo à Paris

Vidéo