Breaking news

RDC : après le rejet de la récusation de la requête de Dolly Makambo, la partie civile attend impatiemment l’instruction sur le fond

Vendredi 8 novembre 2019 - 10:34
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

La Haute Cour Militaire a rendu, ce jeudi 7 novembre, son arrêt déclarant  « recevables et non fondées » les récusations des prévenus Dolly Makambo et Serges Kamanda à l’égard de la composition des juges dans l’affaire du meurtre de l’administrateur gestionnaire du centre de santé de référence Vijana de commune de Lingwala.

La partie civile salue cette décision de la chambre spéciale de la Haute Cour Militaire et reste confiante pour la suite du procès en espérant le remporter.

« Nous sommes satisfaits d’autant plus que nous attendons le débat de fond. C’est là où nous attendons la partie adverse d’autant plus que nous avons le moyen à présenter. Et, en plus, même si vous appelez le diable en personne, l’enfer va condamner la partie défenderesse parce qu’il y a eu mort d’homme. Le mobile est là et les preuves tangibles qui attestent que la partie défenderesse n’a pas raison, sont là. Mais la défense n’est pas exclue. Nous les attendons dans le débat de fond et seuls les juges vont nous départager », a dit Maître Fall Mamba, l’un des avocats de la partie civile.

Selon Maître David Tshimanga, avocat de Serges Antonio Kamanda (chauffeur de Dolly Makambo), son client reproche aux juges de la Cour de lui attribuer des propos dans le procès-verbal à son égard qu’il ne reconnaît pas. Il les a récusés aussi de l’inimitié à son écart.

Pour sa part, le prévenu Dolly Makambo Nawezi a récusé les juges pour raison de partialité après avoir rejeté toutes les exceptions soulevées par ses avocats. Une nouvelle audience est prévue ce vendredi.

Auguy Mudiayi

Vidéo