Breaking news

Formation du gouvernement : Atundu justifie le retard par « la complexité du problème »

Samedi 20 juillet 2019 - 11:15
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

André Alain Atundu Liongo reconnaît le caractère délicat des négociations qui se poursuivent entre Cap pour le Changement (CACH) et le Front commun pour le Congo (FCC) pour sortir un gouvernement. Ceci traîne les pas alors que le Premier ministre a déjà été nommé, il y a presque deux mois.

Dans une interview à ACTUALITE.CD jeudi, André Atundu justifie ce retard par la complexité des tractions qu’entretiennent la plateforme de Félix Tshisekedi et celle de Joseph Kabila.

« Le président Tshisekedi et toutes les autres autorités ont reconnu que le problème est complexe. Mais que tout le monde y travaille pour une solution. Aujourd'hui le combat se situe à deux niveaux. D'abord sur le plan interne, qui implique les multitudes d’intelligences. Ensuite la personne qui va sortir devrait satisfaire l'autorité morale de l'autre côté », explique-t-il .

Le partage équitable des portefeuilles pour le prochain gouvernement est le principal point qui ralentit les discussions entre les deux plateformes politiques. 

Vendredi, les jeunes de l’Union pour la nation Congolaise (UNC), parti de Vital Kamerhe, ont exprimé leur refus de voir le FCC prendre les ministères de l’Intérieur et des Finances dans le prochain gouvernement. 

« Il n’est pas question que le FCC occupe ce portefeuille. Et ici nous en appelons aux représentants de CACH dans la commission qui travaille sur cela, pour savoir que nous en tant que jeunes, nous soutenons leur position de ne pas vouloir céder le ministère des Finances et le ministère de l’Intérieur. Nous devons garder ça au CACH pour être sûr de mettre en place comme il se doit la vision du président de la République », a expliqué Bertin Mubonzi, président interfédéral des jeunes de l’UNC Kinshasa.

La coordination du Front Commun pour le Congo a demandé, ce vendredi, aux présidents des regroupements de la famille politique de Joseph Kabila de proposer, au plus tard lundi 22 juillet 2019, les critères de désignation des membres FCC pouvant faire partie du gouvernement.

« L’esprit positif qui anime les membres des deux délégations présage de l’aboutissement imminent des négociation en vue de la formation du gouvernement », dit le communiqué du FCC. 

Les discussions se poursuivent entre les camps Kabila et Tshisekedi pour la mise en place du gouvernement, sept mois après l’investiture de Félix Tshisekedi.

George Kanyonga