Breaking news

RDC : « les intimidations, les menaces sécuritaires ne nous détourneront pas de nos objectifs et nous emmènent à confirmer notre candidature»

Mardi 16 juillet 2019 - 17:11
Catégorie
Photo droits tiers

Modeste Bahati Lukwebo a dénoncé « « les méthodes staliniennes du FCC » et brandit la menace des poursuites judiciaires contre ses animateurs qui s’adonnent au débauchage au mépris de la charte de la famille politique de Joseph Kabila.

« Les intimidations, les menaces sécuritaires et mêmes les atteintes à l’intégrité physique de nous qui sommes légalistes ne nous détourneront pas de nos objectifs et c’est ce qui nous emmené à confirmer notre candidature à la tête du sénat », a t-il déclaré.

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 16 juillet au Sénat, il a  rappelle qu’à l’issue du scrutin du 30 décembre, l’AFDC-A est l’une de deux organisations politiques ayant franchi le seuil de 1000 000 de suffrages exprimés en sa faveur, soit exactement 1 243 326.

Lire aussi:Les cadres et députés AFDC-A qui sont restés fidèles au FCC décident d’exclure Bahati Lukwebo

Christine Tshibuyi