Eugène Diomi Ndongala

L'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ) appelle le président de la République, Félix Tshisekedi à intervenir "personnellement" en faveur de l'opposant Eugène Diomi Ndongala, toujours en détention dans la prison centrale de Makala.

ACAJ s'offusque de la détention prolongée de Diomi Ndongala dont la libération devrait intervenir au courant de la semaine dernière.

"Nous demandons au président de la République d'intervenir pour que l'arrêté que devrait signer le ministre de la Justice, Alexis Thambwe, soit le plus rapidement possible signé parce que c'était une parole donnée publiquement", a déclaré le coordonateur d'ACAJ, Georges Kapiamba, à ACTUALITE.CD

Mercredi dernier, le directeur du cabinet présidentiel, Vital Kamerhe, avait rassuré sur la libération imminente de Diomi Ndongala. Kamerhe avait affirmé que le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, en séjour à Kindu, devrait regagner Kinshasa dans le plus bref délai pour signer l’arrêté portant “libération conditionnelle" de l'opposant politique.

A ce sujet, ACAJ recommande au ministre Thambwe Mwamba de se conformer aux instructions du Chef de l'Etat afin de matérialiser son vœu de libérer Eugène Diomi Ndongala incarcéré depuis 2013.

Davina Mbunga, Denys Ndjoko et Berith Yakitenge

Catégorie