Breaking news

Présidentielle en avril 2018: "la  CENI ne se dédira pas” (Corneille Naanga)

Mardi 13 décembre 2016 - 17:38
Catégorie

<span style="font-weight: 400;">La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a publié ce lundi 12 novembre 2016 un chronogramme pour l’organisation des élections qui maintient la présidentielle en 2018.</span><span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">Corneille Naanga, président de cette institution, a tenu à expliquer que les contraintes techniques doivent être prises en compte pour l'organisation des élections. Selon lui, le chronogramme publié par le CENI prend en compte les paramètres nécessaires à l'organisation de ces élections et que son institution le dira dans le cadre des discussions en cours si elle y est conviée.</span><span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">
</span>
<blockquote class="blockquote-style-1 position-center text-left width-90" data-style="style-1" data-position="center" data-align="left" data-width="90"><span style="font-weight: 400;">"'La CENI élabore un calendrier en tenant compte de ce qu'on appelle contraintes techniques et opérationnelles. C'est au regard  des paramètres  qui entrent  en compte pour organiser  une élection que  la Commission  électorale nationale indépendante  (CENI) a publié  un chronogramme  pour l'organisation  des scrutins après  l'opération de révision du fichier électoral. Élections présidentielles Avril 2018. C'est ce que la Ceni a dit aux délégués du  dialogue de la cité  de l'Union africaine.  C'est ce que la Ceni dira  aux délégués  des discussions  directes du centre interdiocésain  si elle est conviée pour exposer en tant  qu'organe technique", a dit corneille Nangaa.</span><span style="font-weight: 400;">
</span></blockquote>
<span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">Le Président de la Centrale électorale est formel : "la Ceni ne se dédira pas. Nous n'allons pas nous contredire. " </span><span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">Corneille Naanga a en outre rappelé que c'est à son institution  seule, au regard de la loi, que revient le monopole  de publier le calendrier électoral.  </span><span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">
</span>
<blockquote class="blockquote-style-1 position-center text-left width-90" data-style="style-1" data-position="center" data-align="left" data-width="90">"Ceux qui s'évertuent à avancer des dates  en dehors de la commission violent  la loi . Ils tentent même de violer l'indépendance de la CENI. Cependant, nous sommes en contact avec les parties prenantes. Nous les consultons et tenons compte de leurs avis, leurs considérations pour dégager un calendrier"</blockquote>
<span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">Notons que la CENI a lancé l’opération de révision du fichier électoral  dans les aires opérationnelle 1 et 2 . Une opération qui concerne 12 provinces et qui devrait enrôler plus de 19 millions d'électeurs. Cette opération va durer 3 mois, soit jusqu'en Février 2017. </span><span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">
</span><span style="font-weight: 400;">Rachel Kitsita</span>

<iframe src="https://w.soundcloud.com/player/?url=https%3A//api.soundcloud.com/track…; width="100%" height="450" frameborder="no" scrolling="no"></iframe>