RDC-M23 : début de la distribution de l'assistance du président angolais, Joao Lourenço aux déplacés de guerre
Vendredi 2 décembre 2022 - 19:11
Photo d'illustration
Photo d'illustration

Début ce vendredi à Goma de la distribution de l'assistance du Président angolais, Joao Lourenço aux déplacés ayant fui la guerre entre les FARDC et le M23, appuyé par le Rwanda, dans les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo. C’était après sa réception officielle par le Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima, des mains du commandant  du mécanisme conjoint de vérification ad hoc, le  lieutenant général Naasson Joao. 

Il s'agit de 30 tonnes de vivres qui sont en train d’être distribuées aux milliers des déplacés de la guerre imposée par le Rwanda à la RDC, sous couvert du M23 dans les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo. Cette assistance est constituée notamment de farine de maïs, de haricot, de l'huile végétale, du riz, du sucre, du sel, du lait concentré et autres.  Le responsable du mécanisme conjoint de vérification ad hoc, le lieutenant général Nasson Joao a officiellement remis, ce don du président angolais, Joao Lourenço au Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima. 

« Général Constant, voilà un geste symbolique pour remettre l’assistance  que son Excellence, le président de notre pays, Joao Lourenço a remis aux réfugiés de Nyiragongo et d'autres localités pour contribuer à l’allègement de la souffrance » a dit le lieutenant Général Nasson Joao, commandant du mécanisme conjoint de vérification ad hoc. 

Pour l’autorité provinciale qui l'a réceptionné au nom du Président de la République, Félix Tshisekedi, cela témoigne d'un amour qu’a le peuple angolais aux citoyens congolais, actuellement en détresse. Lieutenant Général Constant Ndima. 

« Au nom du Chef de l'Etat, nous vous remercions pour l'assistance qui vient de son homologue et frère, le président angolais Joao Lourenço. A travers lui, tout le peuple angolais vient au secours aujourd’hui à leurs frères et sœurs en détresse  de Rutshuru, de Kibumba et environs, aujourd’hui déplacés ici à Nyiragongo. Ce geste nous va droit au cœur » a pour sa part dit le Gouverneur Ndima. 

Au nom de tous les déplaces, Muisa Bizimungu Mariam a félicité le Président angolais pour ce geste mais a demandé aux autorités congolaises de tout faire pour pacifier leurs milieux d’origine. 

« Nous vous remercions très sincèrement pour cette assistance. Nous avons tout abandonné en fuyant la guerre. Champs, maisons, nourriture et autres. Nous manquons de tout dans les camps des déplacés. Nous souffrons énormément. Nous vous demandons de pacifier nos villages pour que nous puissions y retourner et aller vaquer à nos occupations » a-t-elle dit. 

Le M23 devait en principe libérer toutes les zones occupées depuis le vendredi 25 novembre dernier, selon le communiqué final du mini sommet des Chefs d'États  de la communauté de l'Afrique de l'Est (EAC) tenu à Loanda en Angola.  Une semaine après, les combattants du M23 multiplient des attaques contre des positions de l’armée dans le but de gagner plus d’espace et contraindre le gouvernement de Kinshasa à dialoguer directement avec eux. Mardi et mercredi dernier, les combattants du M23 ont massacré plusieurs dizaines des civils à Kishishe, dans la chefferie de Bwito. Jeudi matin, ils ont attaqué des positions des FARDC vers Kirima, dans le but d'aller récupérer Kibirizi centre. 

Jonathan Kombi, à Goma

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une