L’égyptologue et chercheur en histoire, Kalala Omutunde inhumé
Jeudi 1 décembre 2022 - 15:48
Kalala Omutunde
Kalala Omutunde/Ph. droits tiers

Décédé à 55 ans, le 13 novembre dernier des suites d’une crise cardiaque, l’auteur, égyptologue, chercheur en histoire, spécialiste des sciences et mathématiques africaines et des humanités classiques africaines, chargé de mission à l'UNESCO, Jean-Philippe Kalala Omotunde, a été inhumé en Guadeloupe, lundi 28 novembre 2022.

Il était également Professeur d’Université, Kamit, Africain Caribéen, cofondateur de l'institut AfricaMaat à Paris, fondateur de l'institut Anyjart en Guadeloupe, spécialiste des Humanités Classiques Africaines, Diopien, conférencier, écrivain et fervent défenseur de la cause Noire. Il a consacré sa vie à défaire les mensonges de l’histoire telle que racontée par les colons au sujet des peuples noirs.  

Kalala Omutunde est auteur des ouvrages tels que « L’origine negro-africaine du savoir grec » en 2000, « La traite négrière européenne : vérité et mensonges » en 2003, « Discours afrocentriste sur l’aliénation culturelle » en 2006, « Histoire de l’esclavage : critique du discours eurocentriste » en 2008, L'Afrique noire : initiatrice des législateurs de l'antiquité, Anyjart, 2018 ; et bien d’autres.

Il se rendait régulièrement en Afrique où il a obtenu des prix au-delà de sa Guadeloupe natale et de Paris où il a fait ses études, à l’Ecole de Publicité. Il a obtenu des prix tels que Panafrican Award, Section Histoire Africaine, au Cameroun, en 2021 ou encore Maître des traditions et des sciences africaines, CERDOTOLA, toujours au Cameroun en 2022.

Dans un communiqué, l’Institut Anyjart qu’il a fondé, lui a rendu hommage, indiquant que la dynamique de son œuvre se poursuit et demeure vivante.

« II fait partie d'une longue lignée d'Éveilleurs de consciences dont les graines continueront d'éclore. La dynamique de son œuvre se poursuit encore et toujours, demeure vivante bien au-delà, dans un perpétuel mouvement de création », peut-on lire.

Et de continuer :

« Dès maintenant et avec détermination, prenons la responsabilité de porter notre pierre à l'édifice et de faire rayonner la lumière qu'il a éveillée en chacun de nous. Véhiculons ses Valeurs et la Connaissance, valorisons les Humanités Classiques Africaines dans toutes leurs dimensions et continuons à célébrer le Génie Africain ». 

La vie de cette grande figure de la culture africaine aura laissé des traces dans bien de gens à travers le monde. Les témoignages et regrets ont fusé de partout à l’annonce de sa mort. Des artistes lui ont rendu hommage dimanche dernier à l’Institut Anyjart dans le cadre du Village Culturel et Scientifique du Génie Africain, en Guadeloupe pour ceux qui y étaient et par photos et vidéos pour les autres. C’était la veille de l’inhumation.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une