État de siège au Nord-Kivu et Ituri : pour Sama Lukonde, la descente sur terrain lui a permis d'évaluer les acquis et les défis sécuritaires qui restent à lever
Dimanche 25 septembre 2022 - 17:34
1
Sama Lukonde, premier ministre de la RDC. Ph. Droits tiers.

Le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a dans sa communication au cours de la réunion du conseil des ministres de vendredi rappelé au conseil que sur instruction du Président de la République, il conduit depuis le 21 septembre dernier une mission de suivi, évaluation de l'état de siège dans les provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu en vue de réorienter les actions pouvant contribuer à rétablir la paix et la sécurité durable dans cette partie de la République Démocratique du Congo.

D'après le compte rendu de la 70e réunion,  Il a indiqué que la réunion du conseil de sécurité qu'il a dirigé à Bunia et les différentes descentes sur terrain l'ont permis d'évaluer les acquis et les défis sécuritaires dans cette Zone sinistrée. 

Le premier ministre a profité de l'occasion pour au nom du gouvernement remercié les députés nationaux et sénateurs élus de l'Ituri et du Nord-Kivu, membres du gouvernement central faisant partie de la délégation, la coordination nationale du programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et réinsertion (PDDRC-S) pour leur accompagnement dans cette mission.

"Le Premier ministre a souligné que cette nouvelle mission lui a permis également d’apporter le soutien du Président de la République, du gouvernement, ainsi que celui de toute la population congolaise aux forces armées et à la police déployées dans cette zone. Il a remercié les dignes filles et  fils du pays qui luttent sans relâche jours et nuits contre les différentes forces négatives pour la défense de la souveraineté nationale, de son intégrité territoriale, de son indépendance ainsi que de la vie et des biens de la population congolaise" rapporte Augustin Kibassa Maliba, vendredi 23 septembre 2022.

Depuis quelques jours, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a entamé une tournée d'évaluation de l'état de siège en Ituri et au Nord-Kivu. Avant la clôture de la session parlementaire de mars, le Chef de l'État Félix Tshisekedi avait annoncé la tenue d'une table ronde afin d'évaluer cette mesure mais cette table ronde n'avait pas eu lieu comme annoncé. Les raisons de ce report n'ont jamais été communiquées jusqu'à ce jour.

100 jours se sont écoulés depuis que Bunagana, cité frontalière avec l'Ouganda, située à plus ou moins 90 Km de Goma, dans le territoire de Rutshuru, est sous le joug des rebelles du M23. Plusieurs autres localités des groupements Jomba, Busanza, Kisigari et Busanza sont également occupées par cette rébellion, soutenue par le Rwanda. Situation qui pousse plusieurs habitants de la région à l'errance du côté de Rutshuru-centre et environs. Des milliers des ménages qui s’étaient réfugiés en Ouganda ont été refoulés et vivent dans la précarité à Rutshuru-centre et environs. 

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une