RDC: Vital Kamerhe à Butembo, l'avant dernière entité à visiter pour sa caravane de paix
Samedi 24 septembre 2022 - 19:10
Photo d'illustration
Vital Kamerhe

Vital Kamerhe est arrivé ce samedi 24 septembre en ville de Butembo (Nord-Kivu), avant dernière entité à visiter pour sa tournée de la paix  en cours dans l'est de la RDC, ravagé par la guerre.

En provenance de Goma, Vital Kamerhe est atterri au tour de 15 heures locales  à l'aéroport de Rughenda où il a été accueilli par Catherine Furaha, une leader de la ville qu'il a fait nommer ministre nationale de la culture, arts et patrimoines au compte de son parti l'Union pour la nation congolaise (UNC). Une autre présence remarquée, c'est celle des militants du Bloc uni pour renaissance et l'émergence du Congo (Burec), le parti cher à Julien Paluku qui l'accompagne depuis le début de la caravane de paix. 

Vital Kamerhe s'est rapidement dirigé à la place VGH, important carrefour de la ville où il a tenu, au tour de 16 heures locales, un meeting populaire sous une fine pluie qui n'a pas déstabilisé des centaines d'habitants, notamment des curieux venus écouter l'homme acquitté dans une affaire de détournement des deniers publics.

"Vous avez suivi, on m'a accusé d'avoir détourné l'argent (...) Notre Dieu n'est pas un Dieu de l'injustice. Il est juste. J'ai été acquitté", s'est-il lavé dans son adresse de près de 15 minutes.

Vital Kamerhe qui connaît que la paix fait partie d'un enjeux politique important dans l'est a, dans son adresse, condamné les guerres dont endurant les habitants à Beni et Ruthsuru. Il a justifié que sa caravane de paix vous a sensibiliser les habitants sur la nécessité de l'implication de tous dans la recherche de la paix.

"Si nous voulons, la guerre va prendre fin, et il sera question de parler du développement", a-t-il exhorté sans préciser une voie de sortie de crise.

Vital Kamerhe va passer  nuit à Butembo où il va recevoir dimanche les délégués des couches sociales, y compris les mouvements citoyens Parlement debout de Furu et Véranda Mutsanga. Au delà de la recherche de la paix, Vital Kamerhe tente de concerner Butembo, un fief électoral où son parti est naturellement consommé avec une double élection aux législatives nationales en 2011 et 2018 de son ancien poulain Mbindule Mitono aujourd'hui devenu rebelle du camp et qui n'a pas pu faire le déplacement avec celui qu'il appelait " Mwalimu VK".

Au tour de Catherine Furaha, Vital Kamerhe pourra fédérer les camps.

Après Butembo, Vital Kamerhe annonce qu'il va se rendre à Beni.

Une visite dans un Grand-Nord qu'ils ont précipitamment quitté pendant la campagne électorale de 2018 avec Félix Tshisekedi, craignant une éventuelle attaque des miliciens.

Claude Sengenya

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une