Mboso aux militants de l’UDPS « Cette année est une année pre-électorale. Qu’on ne nous ensorcelle pas, ouvrons les yeux »
Vendredi 14 janvier 2022 - 15:50
Illustration
Christophe Mboso

L’actualité politique congolaise reste dominée ce vendredi soir par la démission annoncée de Jean-Marc Kabund de ses fonctions du vice-président de l’Assemblée nationale. Après l’expédition punitive lancée mercredi à son domicile par des éléments de la garde républicaine, ce cadre influent du parti présidentiel avait recu vendredi matin Christophe Mboso, speaker de l’Assemblée nationale. Rien n’a filtré de leur échange. Cependant quelques indices transparaissent dans le discours de Mboso.

Veste noire bien en place, cravate rouge bien ajustée, la gestuelle toute déployée Christophe Mboso a fait son show devant les militants de l’UDPS venus protester contre la démission annoncée de Jean-Marc Kabund comme 1er vice-président de la chambre basse du parlement

Entouré de ses collaborateurs, d’un air de prédicateur, Mboso a parlé en lingala: « Nous sommes tous unis. Fatshi béton. A l’UDPS, le béton a derrière lui qui? Kabund. Mboso, le président de l’Assemblée nationale, a derrière lui qui? Kabund ».

Il a clamé une fois de plus son attachement à Félix Tshisekedi et a appelé les militants de l’UDPS à faire attention: « Nous tous nous sommes les yeux du Président de la République. Cette année est une année pre-électorale. Qu’on ne nous ensorcelle pas. Ouvrons les yeux. Les sorciers sont encore là. Tout est entre les mains de Dieu. L’UDPS dans les mains de Dieu ».  

A la résidence de Jean-Marc Kabund, des « combattants de l’UDPS se sont réunis. Beaucoup parmi eux ne jurent que par le retrait de cette décision du jusque-là N°2 de l’Assemblée nationale. 

Lire aussi: 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une