Kinshasa: pneus brûlés devant la résidence de Kabund
Vendredi 14 janvier 2022 - 16:41
Devant la résidence de J.M Kabund
Devant la résidence de J.M Kabund

Entre deux cents et trois cents militants se sont réunis spontanément à la résidence ce Jean-Marc Kabund sur l’avenue Lomami à Kingabwa (Kinshasa-Limete), quelques instants après le tweet annonçant sa démission.

En colère, certains « combattants » ont brûlé des pneus devant sa parcelle et sur l’avenue. D’autres ont carrément barricadé l’accès perturbant la circulation dans la zone. 

Ils demandent à Jean-Marc Kabund de revenir sur son annonce. D’autres sont dans le déni et ne sont pas convaincus de l’authenticité de la démission et attendent d’être éclairés utilement.

« Ils veulent écarter Kabund de l’entourage du Chef de l’Etat pour que les conseillers qui viennent de la diaspora volent davantage », a dit à ACTUALITECD un militant trouvé sur place. 

Incrédule, un autre ajoute: « Nous attendons qu’il vienne nous confirmer lui-même sa décision ». 

Jean-Marc Kabund est toujours terré à l’intérieur de sa maison.  

Aucun cadre du parti n’est présent. Aucun dispositif policier particulier n’a été déployé.

La décision prise par Kabund est la conséquence de l’expédition punitive menée la soirée de mercredi dernier par la Garde Républicaine (GR) en sa résidence de Limete, au quartier Kingabwa. Ce, à la suite des altercations qui ont opposé les policiers commis à sa protection et un militaire de la GR. Ce dernier a été humilié, désarmé par la garde de Kabund. Pour cause, le militaire de la GR se trouvait dans un véhicule qui roulait à contresens. La vidéo largement partagée sur la toile montrait un échange virulent entre le militaire GR et les policiers de la Jean Marc Kabund, président a.i de l’UDPS. Le militaire a été désarmé et embarqué jusqu’à l’auditorat. C’est ainsi que l’unité de la puissante Garde Républicaine est descendue au domicile de Kabund où plusieurs biens ont été cassés et chamboulés. Les policiers retrouvés à la résidence ont été tabassés et emmenés au cachot. Cette situation est à l’origine de l’annonce de cette démission très médiatisée.

Clément Muamba et Ivan Kasongo

Lire aussi:

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une