Breaking news

RDC-USA : Moïse Katumbi multiplie les contacts, le bureau des Affaires Africaines du département d'État américain s'engage à soutenir l’avancement du processus électoral libre et crédible
Mardi 23 novembre 2021 - 19:44
Moise Katumbi arrivé à Kinshasa ce 6 novembre 2020/Ph ACTUALITE.CD

Les consultations lancées par Moïse Katumbi se poursuivent à l’étranger notamment aux États-Unis d'Amérique où il a été reçu le 20 novembre dernier au bureau des Affaires Africaines du département d'État Américain à Washington. Au menu de cette rencontre, la situation politique en République Démocratique du Congo.

Les États-Unis d'Amérique ont promis d'accompagner le processus électoral en RDC en vue des élections crédibles, transparentes.

« Les États-Unis se sont engagés à soutenir les efforts congolais pour faire avancer un processus électoral libre, équitable et transparent afin de garantir des élections crédibles », rapporte le bureau des Affaires Africains sur son compte Twitter.

Le Bureau des affaires africaines du Département d'État se concentre sur le développement et la gestion de la politique américaine concernant le continent africain. La stratégie pour l'Afrique du Département se concentre sur trois objectifs principaux : Faire progresser le commerce et les liens commerciaux avec les principaux États africains afin d'accroître la prospérité des États-Unis et de l'Afrique ; Protéger les États-Unis contre les menaces transfrontalières pour la santé et la sécurité ; et soutenir les progrès des principaux États africains vers la stabilité, la gouvernance citoyenne et l'autonomie.

Cette rencontre intervient au moment où Moïse Katumbi est en train d'évaluer sa participation au sein de l'Union sacrée, coalition politique formée autour de Félix Tshisekedi après la mise en place de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans un contexte controversé. A l'issue de ces consultations, M. Katumbi donnera sa position ainsi que de sa famille sur le départ ou ,on de l'Union sacrée. Le camp Katumbi dénonce le manque de consensus qui ont caractérisé le processus de désignation de l’équipe dirigeante de la centrale électorale avec à sa tête Denis Kadima jugé proche du Chef de l’Etat.

Clément Muamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une