Breaking news

RDC : réviser la loi sur le régime des avantages accordés aux anciens présidents de la République permettrait au trésor public d'économiser plus de 7 millions USD (Delly Sesanga)
Mardi 23 novembre 2021 - 16:29
Illustration
L'ancien président de la République, Joseph Kabila Kabange/Ph. ACTUALITE.CD

Le député national Delly Sesanga propose la révision du régime des avantages accordés aux anciens présidents de la République et la limitation dans le temps des avantages accordés aux anciens chefs de corps constitués.

Cet élu dit néanmoins reconnaître aux anciens chefs d’Etat le droit de bénéficier des avantages mais insiste que ces derniers doivent être différents des ceux du président de la République en fonction.

À l'en croire, réviser cette loi pour réduire certains avantages permettra à l'État congolais d'économiser 7.440.000 USD.

« Le principe en soi se justifie, eu égard à la nature des responsabilités assumées par les anciens Chefs de l’État. Mais les avantages en question doivent être décorréllés à la situation du président en fonction. Il s’agit de garantir à tout ancien président de la République une sortie honorable et une existence digne de la charge d’État assumée. Les montants de la dotation mise à sa disposition doivent tenir compte de la précarité de nos finances publiques et plafonnées. Les montants actuellement payés mensuellement de 680 000 USD doivent être revus à la baisse ainsi que les dispositions de sécurité comme d’ailleurs la question des statuts des anciens Vice-Président de la République a été traitée », a recommandé l'élu de Luiza dans sa tribune intitulée « ma vision de la réduction du train de vie des institutions ».

Et d'ajouter :

« Le régime des anciens chefs de corps constitués a été un raccordement frauduleux à la loi sur le statut des anciens chefs de l’État. Le régime des avantages des anciens chefs de corps constitués doit être sobre et limité dans le temps : six mois d’indemnité de sortie. Cet engagement dégagerait une économie de 7.440.000 USD en limitant la dotation à 50.000 USD mensuels pour les frais de fonctionnement et dispositions sécuritaires ainsi que 10 000 USD pour la rente à vie d’ancien chef de l’État ».

Depuis un temps, des voies se sont levées pour exiger la révision de cette loi accordant des avantages aux anciens Présidents de la République et chefs des corps constitués. À ce sujet, le député national Jacques Djoli avait déposé une proposition de loi modifiant cette loi du 26 juillet 2018. Cette proposition de loi a été retenue dans le calendrier de la session parlementaire de septembre mais reste à savoir si elle sera examinée à temps.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une