Breaking news

Covid-19 en RDC : Tshisekedi a reçu sa première dose de vaccin, la population peut maintenant emboiter les pas sans crainte (les Kinois)
Lundi 13 septembre 2021 - 18:46
Félix Tshisekedi recevant la première dose
Félix Tshisekedi recevant la première dose

Dans le cadre de la deuxième phase de la campagne de vaccination contre la Covid-19 en RDC, le président de la République, Félix Tshisekedi et son épouse, Denise Nyakeru, ont reçu, dimanche 12 septembre, leur première dose de vaccin contre cette pandémie.

On se rappellera que le 1er juillet dernier à Goma (Nord-Kivu), le chef de l’Etat avait expliqué qu’il ne s’était pas fait vacciner contre la Covid-19 avec AstraZeneca puis qu’il n’avait jamais été convaincu lui-même de l’efficacité de ce vaccin. Toutefois, il avait promis de se rattraper dans les jours à venir, chose faite aujourd'hui.

Cette sortie médiatique du chef de l’Etat avait été critiquée par plus d’un en ce moment-là. Aujourd’hui, quelques Kinois interrogés par ACTUALITE.CD pensent que c'est ce geste (la vaccination du chef de l’Etat) dont la population qui, à une certaine période a aussi douté du vaccin suite aux propos du président, avait besoin afin d'emboiter finalement les pas.  

« Personnellement, je trouve que c’est intéressant que le président lui-même nous montre l'exemple. Moi, je suis d'accord pour me faire vacciner aujourd'hui si cela est pour mon bien et ma protection. Je ne crains plus rien puisque le président a donné le ton », a déclaré madame Lyly Mpia, vendeuse au marché central.

« Le président de la République, c'est le père de la nation. Il a avait résisté de se faire vacciner avec le premier lot du vaccin AstraZeneca dont la campagne a été lancée par l’ancien ministre de la santé. Maintenant, il a accepté de prendre. Et comme il a pris, nous aussi, nous pouvons maintenant prendre (se faire vacciner, ndlr). C’est un exemple qui démontre que le vaccin actuel est efficace. Il nous a rassurés que c’est bien de se faire vacciner. Moi, je ne doute pas du tout du vaccin à présent parce que le président sait ce qu’il y a de mieux pour la population surtout que nous ne sommes pas le premier pays où les gens se vaccinent », a dit monsieur René Badibanga, cambiste de son état.

« Je trouve que c'est normal que le président se fasse vacciner en premier parce que c'est le premier fils du pays. Il doit montrer l'exemple, mais je ne suis pas d'accord pour me faire vacciner surtout que rien ne me l’oblige pour l’instant … », a déclaré Vanessa, étudiante.

« C’est une très belle initiative de la part du président. Si autrefois le président était contre le vaccin, c’est parce que rien ne le garantissait la sécurité de la population face au premier lot. Il voulait en être sûr avant que la population congolaise puisse l'avoir. Aujourd'hui lui-même nous a montré que ce vaccin est assuré. Donc moi, je suis prêt à l'avoir », a confié Silva Koki, gestionnaire dans une quincaillerie.

Notons qu’aucune précision n’a été apportée sur la marque du vaccin que le président de la République et son épouse ont reçus. Mais après vaccination, il a notamment déclaré que le vaccin est pour l’instant la seule solution pour faire face à la Covid-19.

« Physiquement, ça va bien. C’est la preuve qu’on peut prendre ce vaccin sans qu’il ne se passe quoi que ce soit. Je confirme ce que j’avais dit à Goma que le moment venu j’allais le faire avec mon épouse. Je ne viens pas en cobaye. Je viens en personne sûre que le vaccin protège », a-t-il dit.

Il est à signaler que le Dr Roger Kamba, Conseiller spécial du Président de la République en charge de la couverture maladie universelle, a confirmé la présence en RDC de plus 250 mille doses du vaccin Moderna ainsi que l'arrivée imminente de plusieurs milliers de doses des vaccins Johnson & Johnson, Astrazeneca et Pfizer.

Geraldine Nzonge, stagiaire UPN

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une