Breaking news

Détournement des fonds à l’EPST : recherché par la justice, Willy Bakonga arrêté à Brazzaville
Mercredi 21 avril 2021 - 10:22
Willy Bakonga

Willy Bakonga, ministre sortant de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) a été arrêté mardi 20 avril à Brazzaville (Congo), a annoncé l’AFP. M. Bakonga était recherché par la justice congolaise à cause de détournement des fonds alloués à la gratuité de l’enseignement de base.

« Willy Bakonga, ancien ministre de l’Enseignement de la RDC, a été débarqué mardi soir d’un vol d’Air France en partance pour Paris, à la demande de Kinshasa qui sollicite son extradition », a déclaré à l’AFP une source policière sous couvert d’anonymat.

En mars dernier, la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe à 20 ans de travaux forcés et à une amende de 100 millions de FC, Djamba Kaombe Michel, Inspecteur Général de l'EPST et Delon Kampay, Directeur national du Service de Contrôle et de Paie des personnels Enseignants (SECOPE) pour détournement des fonds alloués au secteur de l’éducation.

Ces deux hauts responsables de l’EPST avaient tous chargé leur « hiérarchie » qui est le ministre Willy Bakonga.

« Il est détenu présentement dans les locaux de la Centrale d’intelligence et de la documentation, ex-direction générale de la surveillance du territoire (DGST) », a ajouté la de l’AFP.

A la suite des plusieurs allégations de corruption persistante au pays, la Banque mondiale a suspendu en février dernier un financement de 100 millions de dollars en appui à la mesure de la gratuité de l’éducation de base. Une mesure décrétée par Félix Tshisekedi à son arrivée au pouvoir mais qui piétine suite notamment aux malversations financières. 

Lire aussi : RDC : le ministère de l’EPST dément toute implication à propos des détournements des fonds identifiés au SECOPE par l’IGF

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une