Jeudi 15 avril 2021 - 14:43

Breaking news

Assemblée nationale : certains cadres de l'UDPS ont déposé un mémo soutenant que le mandat de Félix Tshisekedi ne soit compté qu'à partir de l'investiture du gouvernement Sama
Le président de la république, Félix Tshisekedi/Ph Présidence

Une délégation de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) conduite par Victor Wakwenda, Président de la Convention Démocratique du Parti, a déposé ce jeudi 15 avril 2021 une proposition au bureau de l'Assemblée nationale demandant que le mandat de Félix Tshisekedi ne soit compté qu’à partir de l’investiture du gouvernement Sama Lukonde.

La délégation du parti présidentiel charge tous les députés en général et particulièrement ceux du groupe parlementaire UDPS-CACH de porter cette proposition.

« J'avais annoncé que nous saisirons le groupe parlementaire de l'UDPS et Alliés pour qu'il puisse endosser l'initiative de la procédure de légiférer sur notre proposition ‘‘premier mandat de Ya Fatshi égal nouvelle législature du parlement en RDC’’. Nous demandons à l'Assemblée nationale, aux honorables députés nationaux de confirmer ce qu'ils ont posé en acte selon l'article 114 de la constitution, de le confirmer par une loi, une motion ou une résolution selon le cas. Mais nous, nous pensons que ça sera une résolution dont nous avons fait un projet que nous avons mis en annexe », a dit Victor Wakwenda devant la presse après le dépôt de sa proposition.

Et d'ajouter : « Nous remettrons la copie de la lettre aux organes de presse pour que chaque organe puisse en pénétrer et quand vous allez lire cette lettre, vous comprendrez que les députés nationaux n'auront pas d'autres choix que d'adopter la résolution qui confirme que le premier mandat du Chef de l'État Félix Tshisekedi ainsi que la nouvelle législature du parlement démarre le jour où ils vont adopter le programme d'actions du gouvernement qui vient de sortir ».

Pour lui, les deux premières années de l'actuel Chef de l'État au pouvoir sont à mettre dans l'actif de la coalition FCC-CACH.

« Je l'avais dit et je le répète, le Président de la République en prenant le peuple à témoin avait dit dans les 4 langues nationales : "Le travail a commencé", et le peuple congolais se demandait ça signifie que depuis 2019 jusque fin 2020, il ne travaillait pas. Nous aidons le peuple congolais à répondre à cette question grâce à l'analyse politique et historique de tous les actes qui ont été posés depuis le discours du Chef de l'État du 23 octobre 2020 », a-t-il expliqué.

Conformément à la constitution de la République, le mandat de Félix Tshisekedi prend fin en 2023. Depuis quelques mois certains observateurs le soupçonnent de vouloir jouer au glissement pour se maintenir à la tête du pays au-delà de 2023 avec des stratégies telles que recensement de la population générale de la population avant les prochaines élections ou encore la pandémie de covid-19.

Berith Yakitenge

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une