Jeudi 7 janvier 2021 - 20:47

Breaking news

RDC : « les accords signés par les adhérents à l’Union Sacrée doivent être dévoilés au public » (Chantal Faida)
RDC : « Les accords signés par les adhérents à l’Union Sacrée doivent être dévoilés au public.»Chantal Faida 

Ce jeudi 07 janvier Chantal Faida revient sur les  déclarations faites par le chef de l’Etat lors d’une rencontre organisée le 03 janvier dernier à la Cité de l’Union Africaine.  Adhésions « brusques » à l’Union sacrée, rôle et mission de l’informateur, l’activiste sociale livre ses impressions à propos des récents développement de l'actualité politique en RDC.

Dans son discours face aux parlementaires, Félix Tshisekedi a appelé ces derniers à ne pas se laisser intimidés, car ils n’ont trahi personne. Il a également exhorté les députés à voter pour le ticket de l’union sacrée aux prochaines élections du bureau de l’Assemblée Nationale avant de préciser qu’ils ont une histoire à écrire avec lui. 

« En matière de politique, les moyens de conquête du pouvoir sont presque traditionnels (On y retrouve des dialogues, des rencontres, des contacts individuels et collectifs). Cependant, la rencontre du président de la République avec les députés jadis du Front Commun pour le Congo (FCC) a surpris toute la communauté congolaise. On a vu un grand nombre de parlementaires de cette plateforme exprimer leur adhésion à l’Union Sacrée. Je pense que nous pouvons placer cela dans le cadre de la conquête de pouvoir », dit Chantal Faida.

Cependant, elle s’inquiète du fait que les habitudes n'aient pas changé dans la sphère politique congolaise.

« Je pensais que le régime actuel allait interpeller les acteurs politiques sur nos valeurs ou les principes démocratiques congolais qui consistent à avoir des accords partant des bonnes bases. Mais là, une adhésion brusque de plusieurs députés appartenant autrefois au FCC nous laisse perplexe. Nous allons attendre ce qui va ressortir du travail de l'informateur (Bahati Lukwebo Ndlr) pour savoir ce qu'est réellement la configuration actuelle du parlement congolais. » 

Chantal Faida s’interroge sur les méthodes mises en place par le camp Tshisekedi pour laisser place à une nouvelle transhumance politique en RDC. Elle suggère au chef de l’Etat de rendre public les compromis signés par tous les adhérents à l’union sacrée.

 « Pour conserver leur pouvoir, les acteurs politiques devraient innover plutôt que de recourir aux manœuvres qui ne sont pas du tout transparentes. On s'interroge sur le processus, la stratégie utilisée et les accords qui sont signés par les adhérents. Ce genre d'accords doivent être dévoilés au public parce que les affaires publiques concernent  toute la nation. Il faut donner au peuple le soubassement de cette union. Est-ce pour les prochaines élections ? Est-ce pour la gestion du pouvoir actuel uniquement ? Quelle en est la vision ?  Il y a tellement des questionnements dans ce processus», s'interroge-t-elle.

Par ailleurs, Chantal Faida pense que le statut de l'union sacrée de la Nation devrait aussi être connu. Soit elle est une plateforme politique, soit elle est une vision du Chef de l’Etat. Si elle est une vision, le FCC a le droit d’en faire également partie parce qu’elle reflète le vœu de tout le monde, celui de pouvoir œuvrer pour la nation congolaise.

Prisca Lokale

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une