Kinshasa : Les « chefs de quartier » ont été saisis pour répertorier tous les habitants de Gombe qui ont fait le déplacement dans d'autres communes (Ministre)
DROITS TIERS

 

Le ministre provincial intérimaire en charge de l’intérieur dans la ville de Kinshasa, Didier Tenge Te Litho, a indiqué, ce lundi 06 avril 2020,  que l'Hôtel de ville a saisi les chefs des quartiers des différentes communes afin de répertorier les habitants de la commune de Gombe qui se sont réfugiés dans d'autres communes, pour échapper au confinement.

 

"Pour les gens qui ont quitté Gombe pour se réfugier dans d'autres communes, les chefs de quartier ont été saisis pour ce cas. Ils feront des PV des constats pour informer les agents de l'INRB. Au niveau de Mont-Ngafula, Kalamu et Ngaba, nous avons connu quelques cas pareils", a déclaré Didier Tenge Te Litho, au micro d'ACTUALITE.CD.

 

Concernant l'incompréhension qui a régné ce lundi 06 avril entre les personnes munies des badges, voulant accéder à la Gombe et les policiers commis dans différentes barrières, pour le ministre Didier Tenge Te Litho cela s'explique par « un petit problème de connexion » et des falsifications de badges.

 

« Le bilan est un peu mitigé dans le sens qu'il y a beaucoup d'incompréhensions au niveau de la population. Le badge contient un numéro QR qui doit être reconnu par l'ordinateur. On a connu un problème de réseau. Et nous avons également constaté que beaucoup des personnes ont falsifié des badges. Et, ils ne peuvent pas nous tromper parce que nous avons placé nos signes dans ces badges", dit-il. 

 

Il déplore aussi le comportement de certains agents de l'ordre qui ont fait preuve, à l'en croire, de manque d'instructions.

 

« Nous avons donné des ordres au numéro un de la police provincial qui lui à son tour doit répercuter à ses éléments. On ne va pas donner les instructions à toute la police. Nous avons instruit la tête pensante de la police », déplore-t-il.

 

 

Jordan Mayenikini

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une