Coronavirus: le Cardinal Fridolin Ambongo plaide pour « un confinement accompagné des mesures d’urgence humanitaire »
ACTUALITE.CD

Le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu s’est exprimé ce samedi sur la question de la pandémie de coronavirus. Au cours d’une conférence de presse circonstancielle, il a plaidé pour un confinement accompagné des mesures humanitaires.

« Je ne plaide pas pour un confinement total, mais je plaide pour un confinement intégral accompagné. Le mot accompagné est capital. Je connais la situation de mon peuple. Si vous confinez les kinois pendant deux ou trois jours, il y aura des morts. On ne peut pas le faire », a t-il déclaré.

Pour lui, le confinement ne peut pas se faire sans tenir compte du contexte de pauvreté dans la -ville de Kinshasa.

« Mais si on ne fait pas un confinement intégral, nous n’allons pas interrompre la chaîne de contamination. Confinement intégral, mais cela doit être accompagné par des mesures appropriées. C’est ce que j’ai appelé mesures d’urgence humanitaire. Si les gens restent chez eux, ils doivent être surs qu’ils ne vont pas mourir de faim. Si non vous combattez une épidémie pour la remplacer par une autre, beaucoup plus dangereuse qui serait la faim. Et ça nous ne conseillons pas ça. Nous sommes pour le confinement intégral accompagné des mesures humanitaires. C’est le rôle de l’Etat », a t-il ajouté. 

Pendant ce temps, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo préside une réunion stratégique sur la gestion de la crise liée à la maladie à coronavirus. 

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul est de 58 cas confirmés. Au total, il y a eu 5 décès et 3 personnes guéries.

Christine Tshibuyi

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une