Breaking news

Lola Kisanga explique les raisons de son “abstention” lors du vote des projets de loi autorisant la ratification de deux accords de prêt

Mardi 22 octobre 2019 - 17:10
Catégorie
ACTUALITE.CD

Le Sénateur Lola Kisanga a voté « abstention » lors de l’adoption, ce mardi 22 octobre par le Sénat, de trois projets de loi autorisant la ratification de deux accords de prêt et d'un accord de financement à hauteur de 173 millions dollars américains.

Sur les 109 membres qui composent le Sénat, 77 ont pris part au vote. 75 membres ont voté « Oui », aucun membre n’a voté « Non » et 2 membres ont voté « Abstention». Le sénateur Lola Kisanga a expliqué les raisons de son vote.

« Aucun sénateur n’a disposé au préalable des textes, des accords concernant ces trois projets. Il nous a paru peu politiquement responsable de donner notre caution politique sur ce texte que nous ne refusons pas. Certes nous avons voté abstention. Nous avons émis de la réserve sur ce vote parce que nous n’avons pas débattu de la question », a-t-il expliqué à ACTUALITE.CD.  

Lire :  Le Sénat adopte à son tour les projets de loi autorisant la ratification de deux accords de prêt et d’un accord de financement de 173 millions USD

Il a poursuivi en disant :

« La procédure d’urgence n’enlève pas l’obligation politique de débattre de la question. On pouvait débattre de la question en une même séance. On pouvait aller jusque minuit, même au delà, achever le débat puis avoir l’éclairage nécessaire pour que nous sachions  quels sont les tenants et les aboutissants de ces textes parce qu’il s’agit des engagements de la République, des accords de crédits. La République et les citoyens par ses contributions devront rembourser cela demain. Nous faisons confiance à notre Gouvernement qui a négocié mais nous avons un rôle à jouer en tant que parlement ».

Ces votes interviennent quatre jours après ceux de l’Assemblée nationale et ces textes pourront maintenant être promulgués par le Président de la République.

Lire : RDC : « le gouvernement s’inscrit dans la dynamique de la réactivation de la coopération avec les bailleurs des fonds » (ministre des Finances)

Berith Yakitenge

Vidéo