Breaking news

Kongo central : L’assemblée provinciale convoque une session extraordinaire pour examiner le réquisitoire du Procureur général près la Cour de cassation contre Atou Matubuana

Mercredi 18 septembre 2019 - 17:14
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Réunis ce mercredi 18 septembre pour analyser le réquisitoire du Procureur Général près la cour de cassation au sujet de l’affaire de « viol » impliquant le vice-gouverneur Justin Luemba, les membres du bureau de l’Assemblée provinciale du Kongo central ont décidé de convoquer une session extraordinaire le lundi 23 septembre à 10 heures.

Atou Matubuana, gouverneur du Kongo Central est suspendu pour avoir été reconnu comme étant le principal commanditaire du scandale sexuel commis par le vice-gouverneur Justin Luemba et Mimi Muyita Ankieta, alors assistante de M. Matubuana.

« A l’issue de la réunion des membres du Bureau de l’Assemblée provinciale tenue ce mercredi 18 septembre à son siège, il a été décidé, à l’unanimité, la convocation d’une Session Extraordinaire en date du 23 septembre. Ordre du jour : Examen du réquisitoire du Procureur Général près la cour de cassation aux fins d'obtenir l'autorisation de poursuite contre le Sieur Atou Matubuana Nkuluki, gouverneur du Kongo Central », dit le communiqué officiel signé par le président de l’Assemblée provinciale du Kongo central, Pierre Anatole Matusila.

En date du 10 septembre dernier, le Procureur Général près la Cour de cassation avait adressé à l’Assemblée province du Kongo Central un réquisitoire aux fins d’obtenir l’autorisation de poursuites contre Atou Matubuana Nkuluki.

D’après le document, Justin Luemba et Mimi Muyita Ankieta ont réellement commis un acte sexuel au domicile de cette dernière le 25 août dernier.

Danny Kinda N’zita