RDC : Une nouvelle  attaque des rebelles ADF repoussée par l'armée
Samedi 1 décembre 2018 - 12:07
Les FARDC au front dans la périphérie de Beni après affrontements avec des miliciens Mai-Mai ce lundi 22 octobre 2018 (Photo Yassin Kombi/ACTUALITE.CD)

Les forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) ont repoussé vendredi soir une nouvelle attaque des présumés combattants des forces démocratiques alliés (ADF) au quartier Boikene, situé  dans le Nord-est de la ville de Beni ( Nord-Kivu).

C'était aux environs de 19 heures locales quand des hommes, femmes et enfants en majorité armés, habillés certains en tenues civiles et d'autres en tenues militaires , ont fait incursion près de l'usine okapi Afia, selon les témoins.

Avant d'approcher la nationale numéro quatre (RN4), ils se sont croisés à une résistance farouche des militaires qui ont réussi à les repousser.

Les accrochages entre belligérants ont duré quelques minutes.

Traces de sang, munitions ramassées et quelques tenues militaires, plusieurs effets ont été constatés dans le couloir menant vers l'usine okapi Afia.

C'est la énième attaque survenue dans le quartier Boikene.

Vendredi 23 novembre, un civil avait été tué et un autre blessé par balle lors d'une attaque des combattants ADF vers l'institut Mabakanga.

Épicentre de la dixième épidémie d'Ebola qui a déjà fait 248 morts en 4 mois, la ville de Beni est repaire de rebelles ADF depuis plusieurs mois.

Depuis 2014, ces rebelles retranchés dans la région depuis 1995, s'attaquent aux populations civils, soldats et casques bleus de l'ONU.

Ils sont accusés du meurtre d'un millier de civils et d'une vingtaine de casques bleus de l'ONU dans le territoire de Beni, frontalier avec l'Ouganda.

Yassin Kombi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une