Breaking news

Pré-COP 27: vers un accord RDC, Brésil et Indonésie pour la mutualisation des efforts et stratégies sur les enjeux du climat
Jeudi 6 octobre 2022 - 09:07
Tripartie RDC- Brésil- Indonésie
Tripartie RDC- Brésil- Indonésie/Ph. droits tiers

La RDC, le Brésil et l'Indonésie ont décidé de mutualiser leurs stratégies face aux enjeux mondiaux sur le climat. D'après Ève Bazaiba, vice-premier ministre, ministre de l'environnement et développement durable, les travaux de la Pre-Cop 27 ont consolidé le travail accompli à ce jour par des pays ayant des massifs forestiers en leur sein (Amazonie, bassin du Congo et le bassin de l'Indonésie) dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.

À l'issue d'une tripartite avec l'ambassadeur Leonardo Cleaver de Athayde, directeur du Département du développement durable du Brésil et Madame Laksmi Dhewanthi, directrice générale pour le changement climatique (Indonésie), Ève Bazaiba a rassuré que l'accord pourrait être signé avant ou pendant les travaux de la Cop 27 à Cham El-Cheikh en Egypte.

« Aujourd'hui, nous sommes juste en train de continuer la consolidation de notre travail, nous pensons qu'il y aura la conclusion au terme d'un accord concret avec programmation, ça peut se faire avant ou pendant la Cop 27. L'accord portera justement sur la stratégie de travailler ensemble comme vous avez entendu de part et d'autres, nous avons le même intérêt, nous sommes face à des mêmes défis de l'environnement, du climat, de développement même si c'est à différentes échelles mais l'accord portera justement sur toutes ces questions. Stratégies par exemple comment ensemble nous pouvons discuter sur la question d'accès aux finances climat, comment nous pouvons faire pour la préservation de nos couverts forestiers, comment nous pouvons faire pour la préservation de notre biodiversité et comment nous pouvons faire pour lier l'environnement, l'économie et le développement ensemble, tout en allant vers le développement mais que nous protégeons aussi l'environnement en sachant notre responsabilité face au monde, face à l'humanité que nous sommes là réponse sur les enjeux du climat », a expliqué Ève Bazaiba devant la presse, mardi 4 octobre au Palais du Peuple.

À en croire Ève Bazaiba, auparavant, la RDC était loin des enjeux climatiques. Elle a fait savoir qu'à l'heure actuelle, la RDC se met également au diapason des autres pays afin de bénéficier des avantages liés à la protection de l'environnement.

« La consolidation de nos positions communes parce que par moment on travaillait de manière éparse. Vous savez que depuis très longtemps la RDC était en reste, le Brésil et l'Indonésie avaient une certaine avance sur la compréhension sur leur implication des questions des enjeux du climat. Mais depuis lors grâce à la collaboration entre les trois pays, la RDC se retrouve aussi au même diapason dans la stratégie de revendiquer nos droits, les droits de nos populations. Donc nous sommes arrivés à consolider les positions communes. C'est là que nous sommes en train d'y aller pour avoir une position commune sur le prix de la tonne de Carbone parce qu’à partir de là ça peut nous donner nous les pays nantis en terme d'environnement avec cet argent à aider les autres pays qui n'ont pas les couverts forestiers comme nous mais qui sont tout aussi victimes que nous des enjeux du climat comme les pays insulaires par exemple là où il y a un grand danger sur les questions des fonds d'adaptation et les fonds concernant les pertes et dommages », a ajouté Ève Bazaiba.

Le représentant du Brésil a salué cette initiative et tient également à travailler ensemble avec la RDC et l'Indonésie.

« Je voudrais exprimer un grand intérêt que nous avons le Brésil de travailler ensemble avec l'Indonésie et la RDC, nous sommes des pays qui ont des intérêts communs dans le cadre de débat sur le changement climatique et aussi sur la biodiversité et nous avons eu aujourd'hui une réunion assez intéressante, qui a confirmé le fait que nous avons tellement des intérêts assez pareils et nous voudrions bien-sûr travailler ensemble. Nous avons l'espérance de pouvoir élaborer un programme de travail conjoint sur tous ces thèmes », a complété l'ambassadeur Leonardo Cleaver de Athayde, Directeur du Département du développement durable du Brésil.

Les travaux de la Pre-COP 27 vont se clôturer ce mercredi 5 octobre à Kinshasa, capitale de la RDC. Cette rencontre de trois jours permettra aux participants de donner des orientations sur les différentes thématiques qui constitueront l’agenda des débats lors de la COP 27, prévue en novembre prochain, à Charm El-Cheikh, en Egypte.

Ce forum se penchera notamment sur l’adaptation aux impacts climatiques, la finance climat, les pertes et dommages sur l’environnement, mais aussi sur des questions relatives à la mobilisation des ressources nécessaires devant permettre au bassin du Congo de prendre une part active dans la transition énergétique pour son développement vert et la création d’emplois pour les jeunes.

Clément MUAMBA

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une