Dimanche 4 avril 2021 - 16:39

Breaking news

Félix Tshisekedi appelle l’Ethiopie, l’Egypte et le Soudan à placer la dimension humaine au centre des négociations tripartites  ouvertes à Kinshasa» 
ACTUALITE.CD

Félix Tshisekedi a ouvert ce dimanche un nouveau round des négociations tripartites entre l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan sur la question du Grand Barrage de la Renaissance (GERD) à Kinshasa. seront clôturées lundi. 

Dans son discours, il a souligné que le lancement de la construction du GERD en avril 2011 avait  suscité plusieurs réactions, « mais il a aussi mis en exergue le besoin d’établir un modèle de coopération régionale positive, fondée sur les principes d'Intérêt mutuels pour sécuriser toutes les parties et permettre à leurs populations de s’épanouir davantage ».

Pour Félix Tshisekedi, le GERD peut être considéré comme une opportunité. 

« C’est dans ce sens que la sagesse populaire partagée de part et d’autre de nos fleuves par les pays riverains devait tendre à les considérer non comme des barrières naturelles mais comme des boulevards bleus pour faciliter les échanges et des passerelles pour la jonction de nos intérêts et des projets de coopération régionale », a t-il dit.

Il se montre optimiste en dépit du temps passé: « Je pense personnellement que la décennie des rencontres et des négociations n’a pas été une décennie perdue. Bien au contraire elle a servi à déblayer le terrain, à mieux cerner et comprendre nos préoccupations, appréhensions et ententes respectives ».

Il a appelé les délégués à bien « gérer le temps qui nous reste  pour  harmoniser les vues, notamment sur la nature de l’instrument dans lequel seront consignés les futurs arrangements à convenir ». 

Et d’ajouter: 

« Cet instrument tant attendu par des centaines de millions d’Egyptiens, d’Ethiopiens et de Soudanais gagnerait à avoir comme objectif ultime la réalisation des droits humains à l’eau, à l’alimentation et à la santé des populations des trois pays et de leur droit au développement et à un environnement satisfaisant propice à ce développement, au-delà des droits des Etats à utiliser les eaux du Nil. La dimension humaine est à placer au centre de ces négociations tripartites ». 

Officiellement ouvertes ce dimanche, ces assises vont se clôturer lundi avec un communiqué conjoint à la clé. 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une