Mardi 9 mars 2021 - 07:50

Breaking news

Lettre ouverte à Félix Tshisekedi : « AGIR contre Gertler ou alors DEVENIR son complice »
ACTUALITE.CD

L’administration Biden a décidé d’annuler la licence spéciale d’un an qu’avait accordée à Dan Gertler le trésor américain sous Donald Trump pour des transactions en dollar. Jean Claude Mputu, Porte-parole du CNPAV, et deux autres activistes ont écrit au Chef de l'Etat.

A son excellence Félix Tshisekedi

Président de la République à Kinshasa – Gombe

Objet : Lettre ouverte contre la corruption

Monsieur le président, la corruption et l’impunité tuent le Congo

Monsieur le président, nous nous souvenons d’un opposant qui parlait avec passion de son engagement à combattre la corruption pour garantir un Congo meilleur. Nous nous souvenons de votre enthousiasme lors des sanctions prises contre Dan Gertler en 2017 pour avoir corrompu l’ex-président Kabila, qui s’accrochait au pouvoir.

Et pourtant, monsieur le président, nous avons l’impression que rien n’a vraiment changé depuis deux ans.

En effet le réseau Gertler, symbole des malversations de l’ancien régime, continue en toute impunité à opérer au Congo. Malgré les nombreuses révélations de la presse et de la société civile, malgré de nombreuses enquêtes judiciaires dans plusieurs pays sur ses affaires, nos autorités restent silencieuses. Partout ailleurs, la justice aurait ouvert une enquête. Pas chez nous.

Monsieur le président, nous nous permettons de vous écrire à un moment où les États-Unis viennent de nous rappeler un message clair : Monsieur Gertler est bien l’auteur d’une « corruption publique massive » au Congo et à ce titre doit rester sous sanction. Il a fallu moins de deux mois à l’administration Biden de s’approprier du dossier et passer à l’action.

Or au Congo, plutôt que de punir la corruption, notre justice s’en prend aux citoyens qui osent la dénoncer. Nous sommes sidérés d’apprendre que nos tribunaux aient condamné à mort dans le secret le plus total deux lanceurs d’alerte, des compatriotes qui ont eu le courage de dénoncer des opérations de blanchiment à Afriland Bank par Gertler. Une condamnation à mort ! Et vous n’avez rien dit.

Le président Biden se soucierait-t-il davantage du bien-être des congolais que vous ? Les États-Unis lutteront-ils davantage contre la corruption au Congo que notre justice et nos autorités ?

Monsieur le président, cet homme n’est pas un businessman comme les autres comme vous l’aviez suggéré sur TV5 Monde. C’est un homme qui a fait perdre des centaines des millions au Trésor public grâce à la corruption au sommet de l’Etat. Ne nous trompons pas : l’hémorragie continue. Gertler continue à toucher aujourd’hui plus de 200.000 dollars par jour sur les royalties que Monsieur Yuma et Kabila lui ont cédé dans l’illégalité, alors que cet argent devrait revenir à la Gécamines et au Trésor public.

Monsieur le président, vous avez aujourd’hui toutes les cartes en main pour agir contre Gertler et ainsi honorer l’opposant en vous qui dénonçait la corruption. Excellence, nous vous supplions de demander à l’IGF, au CENAREF, à l’Agence de lutte contre la corruption, d’ouvrir une enquête sur Dan Gertler. Cela honorera le président qui affirme faire de la lutte contre la corruption un de ses objectifs majeurs.

Monsieur le président, le peuple se souviendra de ce que vous avez fait et pas fait. Le peuple sait qu’il n’y a que deux choix possibles : AGIR contre Gertler ou alors DEVENIR son complice.

Faites votre choix monsieur le président car le Congo et le monde vous regardent.

Avec nos hommages monsieur le président, nous vous exhortons à montrer au monde que le Congo n’est plus à vendre.

Mardi 9 mars 2021,

Signataires :

  1. Vingi MAHAMBA, activiste des droits humains,
  2. Bienvenu MATUMO, doctorant en géographie sociale et politique à l’université Paris 8 de France et militant de LUCHA,
  3. Jean-Claude MPUTU, citoyen congolais.
No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une